«

»

Oct 03

Tchad: pour des raisons sécuritaires, le lycée Sacré-Cœur de N’Djaména ferme ses portes

1 872 vues

lycee-sacre-coeur(N’Djaména, 3 octobre 2016) – Après une quinzaine de jours de cours dans ce grand établissement du Tchad, le lycée Sacré-Cœur de N’Djaména ferme ses portes à partir de lundi 3 octobre 2016 jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué publié par le président de l’association des parents d’élèves du Sacré-Cœur.

Ceci à cause de multiple grèves qui secouent le pays suite au non-paiement des salaires des enseignants et au gel des primes et indemnités des enseignants.

Le Lycée Sacré-Cœur est classé meilleur établissement du Tchad avec un taux de 100% de réussite au Baccalauréat et au BEF.

Selon Dionlar André, les cours avaient débuté normalement le 15 septembre comme prévu. Malheureusement, à cause de la grève lancée depuis août par le Syndicat des Enseignants du Tchad, une grande partie des enseignants intégrés et affectés par l’État tchadien refusent de dispenser les cours. «Cette situation joue énormément sur les programme du cours», déplore Dionlar André président de l’ape du Sacre-Cœur.

Cependant, la principale raison de la fermeture est d’ordre sécuritaire, relève Dionlar André. «Nos élèves ont commencé les cours pendant que ceux des écoles publiques sont à la maison. Souvent nos élèves font l’objet de menaces par les élèves des écoles publiques au quartier même si nos locaux ne sont pas encore attaqués par les élèves jusque-là. Beaucoup pensent que les élèves du Sacré-Cœur sont des enfants des ministres et des DG. En plus, juste à coté de notre établissement des véhicules des forces sont stationnées. Ce qui constitue une crainte pour nos élèves», explique Dionlar André.

TchadConvergence avec Lepaystchad

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>