Accueil > À la Une > Tchad: l’UFC récuse l’amnistie, « piège à cons que le despote Idriss Déby se targue d’offrir aux opposants en exil »
1 254 vues

Tchad: l’UFC récuse l’amnistie, « piège à cons que le despote Idriss Déby se targue d’offrir aux opposants en exil »

COMMUNIQUE DE PRESSE / N 002/COORD/NAT/UFC/18

Dénonçant et condamnant la Forfaiture Politique de DEBY autour de la promulgation de la 4ème République fantomatique au Tchad.

Au lendemain de la promulgation fantaisiste par M.IDRISS DEBY ITNO de la 4ème « République fantomatique » au Tchad, il est une fois de plus clairement établi, du moins pour ceux qui doutent encore qu’aucune alternance ou alternative politique ne sera possible pacifiquement sous ce régime et ce système inique du MPS instauré par le despote au pouvoir.

En effet, cette situation politique grotesque, hallucinante et contre nature initiée à la va-vite par DEBY et mise en œuvre dans un machin appelé pompeusement Forum, sorte de kermesse ou foire aux laudateurs zélés démontre à suffisance que le Tchad sous ce tyran vient de franchir un nouveau pas décisif vers un futur hasardeux plein d’incertitudes pour son existence en tant que PAYS et NATION.
Aussi, ce cheminement politique capricieux, vide mais dangereux que prend DEBY à contre courant de la volonté profonde du Peuple Tchadien marque une réelle et définitive rupture avec toute autre approche politique quelconque pour la résolution de la crise qui perdure dans ce pays. La promulgation d’une 4ème République par voie non référendaire imposée par le pouvoir contre la volonté du peuple pose un acte outrageant, choquant et humiliant à l’égard des Tchadiens dans leur ensemble et à l’endroit des acteurs politiques patriotes de l’intérieur comme de l’étranger.

C’est pourquoi la Coordination Nationale de l’UFC dénonce, condamne et rejette avec la dernière énergie cette forfaiture constitutionnelle promulguant ce 4ème MACHIN qui ne saurait être que le dernier avatar ou spasme d’une dictature en fin de vie programmée. Puis la Coordination considère cette promulgation comme nulle et sans effet. Elle récuse avec véhémence cette amnistie-piège à con que le despote DEBY se targue d’offrir aux opposants en exil ou dans des mouvements politico-militaires. Connaissant la nature abjecte de l’individu et de son système en place aucun tchadien doué de bon sens de peut prendre cette main tachée de sang de M.DEBY.

Comme M.DEBY a coutume de le pérorer partout qu’il n’a pas accédé au pouvoir par la négociation mais par la force des armes, la Coordination Nationale de l’UFC lui oppose la même démarche et le hâte de déguerpir avant qu’il ne soit trop tard pour lui et sa bande au pouvoir.

Enfin la Coordination Nationale de l’UFC exhorte vivement tous les patriotes sincères de tout bord organisés ou non à se concerter pour jeter les bases d’une UNITE d’ACTIONS véritable afin de mettre fin à cette gangrène politique qui afflige notre peuple et à méditer et faire leur cette phrase de F.MITTERAND « une dictature n’a pas de concurrent à sa taille tant que le Peuple ne relève le défi » au lieu de pérenniser la posture du colporteur de la version tranquillisante de l’histoire du Tchad, notre chère Patrie agonisante.

Fait  le 06 Mai 2018,
Le  COORDINATEUR  NATIONAL,
GAILETH  GATTOUL   BOURKOUMANDAH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.