«

»

Jan 26

Tchad: le ministre du pétrole annonce la fermeture des dépôts et stations services des produits pétroliers frauduleux

954 vues

(N’Djaména, 26 janvier 2017) – Le ministre tchadien du Pétrole, M. Béchir Madet a annoncé ce mercredi la fermeture des dépôts et stations-services reconnus coupables d’importation frauduleuse des produits pétroliers. Le gouvernement avait interdit depuis septembre 2016, l’importation des produits pétroliers des pays voisins. Mais, le phénomène s’intensifie. 

Le Tchad étant pays pétrolier dont la raffinerie de Djarmaya à 35 kilomètres de la capitale N’Djaména raffine depuis le 30 juin 2011, le brut de deux champs pétroliers dans la région du Chari Baguirmi, a décidé d’interdire toute importation des pays voisins, notamment, le Cameroun, le Nigéria et la Libye.

Le ministre du Pétrole, M. Béchir Madet, déclare, que, l’importation frauduleuse des produits pétroliers a atteint un niveau critique dénonçant que, «des individus possédant des dépôt et des stations services s’adonnent à la fraude transfrontalière des produits pétroliers ».

Pour arrêter cette hémorragie qui cause un manque à gagner énorme pour le trésor public, en septembre 2016, il a été pris un arrêté conjoint (finances et pétrole) interdisant l’importation des produits pétroliers sur l’ensemble du territoire national.

Malgré cela, regrette Béchir Madet, des produits pétroliers sont importés des pays voisins provoquant une mévente des produits de la raffinerie de Djarmaya.

Selon le ministre, pour tirer cette situation au clair, la société de raffinage de N’Djaména a diligenté une enquête faisant ressortir que des stations-services implantées à N’Djaména et partout ailleurs au Tchad, ne se ravitaillent pas en produits raffinés localement.

«De prélèvements des produits pétroliers ont été effectués dans des dépôts et stations-services de N’Djaména pour analyse. Les analyses ont confirmé la provenance des produits pétroliers importés qui sont d’origine et de qualité douteuse. Ces produits peuvent causer l’explosion des moteurs des véhicules, alerte Béchir Madet rappelant que, par le passé, la société nationale sucrière du Tchad (SONASUT) et beaucoup d’autres entreprises nationales, ont été mises à genou par les fraudeurs.

«Nous allons mener une guerre sans merci contre les délinquants, bandits et autres criminels économiques» martèle Béchir Madet qui annonce la fermeture des dépôts et stations services qui se sont rendus coupables et ainsi que de fortes amendes seront infligées à ces personnes.

Mise en production grâce à une coopération entre le Tchad et la Chine le 30 juin 2011, la raffinerie de Djarmaya à une capacité journalière nominale de 20 000 barils par jour avec possibilité d’extension jusqu’à 50 000 barils/jour. En ce moment, la production est de 15 000 barils/jour soit 30 citernes de gasoil, 25 citernes d’essence, 8 citernes de Jet A1 et divers autres produits.

Source: APA

(1 commentaire)

1 ping

  1. Oufalba chrinous

    Vous ne pouvez pas monsieur le mimistre,c’est de mensonge.
    Tentez ça au wadi fira,BET,Ennedi voior,ne tuez pas d’autres citoyens avec des mésures d’injustices.

  1. Tchad: le ministre du pétrole annonce la fermeture des dépôts et stations services des produits pétroliers frauduleux: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>