Accueil > À la Une > Tchad: la Ligue islamique mondiale fait un don de 15 châteaux d’eau
956 vues

Tchad: la Ligue islamique mondiale fait un don de 15 châteaux d’eau

La Ligue islamique mondiale (LIM), à travers l’Organisation de secours islamique mondiale, bureau du Tchad, a fait un don de 15 châteaux d’eau à la population vivant dans le Hadjer Lamis et le Chari Baguirmi. La cérémonie officielle de remise de ces ouvrages a eu lieu le mercredi 18 avril 2018 à l’hôtel Radisson Blu.

La région de Hadjer Lamis reçoit 13 châteaux d’eau et les deux autres sont dédiés au Chari Baguirmi. Le coût global de réalisation de ces ouvrages s’élève à 95 millions de FCFA. Le président des bénéficiaires, Hissein Mahamat Ichéguire, a remercié les plus hautes autorités et les donateurs pour ce geste louable qui met de la joie dans le cœur de plus d’un Tchadien. Il émet le vœu de voir d’autres associations leur emboiter le pas. Le président de l’Organisation de secours islamique mondiale, bureau du Tchad, Mahmoud Oumar Mahamat Fallatah, a fait remarquer que « la Journée internationale de l’eau a été célébrée le 22 mars dernier, mais, au regard de l’importance que revêt ce liquide vital, il doit attirer l’attention de tous, chaque jour et à chaque instant ». Pour lui, sans eau, rien ne peut exister sur terre. Dans sa politique d’accompagner le gouvernement, l’organisation entend étendre ses actions dans tous les domaines sur l’ensemble du territoire national.

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Eau et  de la Pêche, Mahamat Alifa Moussa, a remercié l’Organisation de secours islamique mondiale avant d’ajouter que la Ligue islamique mondiale est l’un des grands partenaires du Tchad car elle est toujours aux côtés du gouvernement, surtout pendant les périodes difficiles. Selon Mahamat Alifa Moussa, il faut beaucoup d’eau pour l’élevage qui est l’une des mamelles de l’économie du pays. « L’élevage est la meilleure banque au monde, il produit plus de 40 % de taux d’intérêts.

Au Tchad, le cheptel représente 94 millions des têtes toutes espèces confondues. Tous ce cheptel a besoin de l’eau en quantité suffisante », a-t-il relevé. Il a rassuré que ces ouvrages seront utilisés à bon escient. « Selon l’inventaire des points d’eau potable au Tchad fait en l’an 2000 par le ministère en charge de l’Eau,  le taux d’accès à l’eau est de 7 %,  le dernier inventaire réalisé le 31 décembre 2017 indique qu’il est de 62 % », s’est-il réjouit de cette évolution positive.

Source: atpe-tchad.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.