Tchad: des émeutes à Moursal après la mort d’un jeune dans un commissariat de police

Des émeutes éclatent au quartier Moursal après la mort d’un adolescent au poste CSP-6 du Commissariat du sixième arrondissement de N’Djaména.

Selon des sources sur les réseaux sociaux, un jeune âgé de 16 ans est mort sous les tortures des forces de l’ordre, ce qui a enflammé les populations de la capitale tchadienne.

Il est 14 heures passées quand parents et jeunes du quartier se sont réunis devant le CSP-6 de Moursal pour « exiger des explications de la part des policiers qui ont torturé un jeune débrouillard dont l’état de santé s’est dégradé hier à la suite des sévices subis puis conduit d’urgence à l’hôpital par des policiers », selon une information donnée par le site lepaystchad.com.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène et des tirs à balles réelles pour disperser les parents et jeunes du quartier qui ont perdu leur ami cet après-midi du 8 mai à la suite des tortures dont ce dernier a fait l’objet de la part des policiers.

Toutes les voies d’accès au poste CSP-6 sont bouclées et des courses-poursuites ont été observées après des feux allumés par les manifestants. Des pompiers sont arrivés sur place.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.