«

»

Déc 08

Tchad: aussitôt après sa sortie de la Cité des Hommes (prison), le jeune activiste Mahamat Ismaël Youssouf reprend son poste sur Facebook

1 254 vues

(N’Djaména, 8 décembre 2016) – Au Tchad, les douze militants de l’opposition arrêtés à la mi-novembre ont été libérés mercredi par la justice. Parmi ces militants, il y a le jeune activiste des réseaux sociaux Mahamat Ismaël Youssouf alias Kally Mht qui a repris sa lutte aussitôt après sa sortie de la sinistre prison d’Am-Sinéné. Voici son premier commentaire sur Facebook.

« Chers cousines et cousins nationaux, très chers tous, bonjour !
Je ne sais par où commencer pour vous témoigner de ces sentiments qui animent chaque battement de mon cœur, chaque seconde et minute durant mon court séjour dans la cité des hommes à Am-Sinéné.

Mais, de prime abord, voudrais-je me faire le devoir de remercier sans exception chacun de vous. Merci à tous ceux qui de près ou de loin, nous ont soutenu, merci à tous ceux qui nous ont rendu visite, merci à tous ceux qui jour et nuit ont prié pour nous dans les mosquées comme dans les églises.

Merci aussi à tous nos avocats qui se sont présentés volontiers pour nous défendre.

Merci aux camarades de la diaspora.

Merci aux camarades ici qui n’ont ménagé aucun effort pour lutter jour et nuit pour notre cause.

Permettez-moi aussi de dire 1000 fois merci à Marazené, ma maman…

Bref merci à tous une fois de plus.

Je ne dirai pas qu’on était en prison, nous n’étions pas victimes d’arrestation, nous étions victimes d’enlèvement, de tortures et séquestrations.

Et notre court séjour dans la cité des hommes est une victoire pour le Tchad. Non seulement ça éveiller la conscience de beaucoup mais aussi, a permis à nos magistrats d’arracher leur indépendance et liberté.

Oui hier, les magistrats ont inscrit une nouvelle page de leur histoire…oui de zéro on peut devenir héros et je souhaite à ce que le procès qui a lieu hier ne soit pas une fin en soi, moins encore un motif d’orgueil, mais que ça soit une nouvelle étape, une nouvelle aventure pour la justice au Tchad.

Oui, nous sommes enfin hors des cellules avec nos familles, hier c’était nous les 14 détenus et aujourd’hui le Camarade Dinamo Daram.

Mais, moralement, nous vivons toujours la prison car un de nous y reste encore. Je pense notamment au camarade Mahydine Babouri qui est toujours en détention ou plus tôt porté disparu. Je reviendrai très prochainement pour son cas.

Jeunesse tchadienne, vous avez lutté plus que jamais pour notre libération, mais le plus gros reste à faire. Celui de libérer le Tchad des mains des hommes sans foi ni loi.

Oui, luttons avec toute notre énergie pour libérer le Tchad comme vous l’avez fait lors de notre détention et la victoire et certaine et surtout non lointaine. Car la lutte ne fait que commencer.

Vive la jeunesse consciente
Pour que vive un Tchad libre, prospère et paisible !!!

Kally Mht, le Cousin National »

TchadConvergence

(1 commentaire)

  1. modossengar fidel

    le combat ne fait que commencer. je souhaite pleine indépendance à notre justice. que les magistrats gardent leur courage et qu’ils ne trahissent pas leurs serments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>