Tchad: à quoi sont dues les précipitations de ce mois de février ?

/1 710 vues

Le début de la matinée de ce lundi 25 février 2019, des gouttes de pluies sont tombées sur la ville de N’Djamena et aussi dans quelques provinces du Tchad. Notamment dans le Chari Baguirmi, Logone Oriental, Mandoul, Moyen-Chari et au Dar-Sila…

Tôt le matin, le ciel tchadien est nuageux du Sud au centre et de l’Est à l’Ouest. Les toutes premières gouttes de pluies sont enregistrés dans certaines provinces et des grosses pluies dans d’autres.

N’Djamena, la capitale a vu ses toutes premières pluies  aux environs de 8 heures de ce 25 février.

Selon un habitant à Sarh, chef lieu de la province du Moyen-Chari contacté par la rédaction de Tachad.com, la pluie a commencé à partir de 09 heures et s’est arrêtée vers 15 heures. Et c’est la deuxième fois déjà dans cette ville. A Maro dans le département de la grande Sido, elle a débutée à partir de 02 heures jusqu’à 06 heures du matin. Même mouvement à Koumra dans le Mandoul et à Goré dans le département de la Nya Pendé, province du Logone Oriental, cette fois-ci, une pluie fine est enregistrée.

La province de Dar-Sila a enregistré, elle aussi ses toutes premières précipitations ce matin et à Ouaddaï, la formation des nuages est observée depuis la matinée.

Il faut noter généralement qu’au Tchad, les précipitations commencent au mois de mai à début octobre mais dans l’extrême sud, les premières averses et orages se produisent en avril.

TchadConvergence avec tachad.com

One thought on “Tchad: à quoi sont dues les précipitations de ce mois de février ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.