dimanche 25 octobre 2020Covid-19 :1410 cas, 1223 guéris, 96 décès.
Shadow

Étiquette : Wour

Au Tchad, près de 1 000 orpailleurs arrêtés dans le nord du pays et transférés à Faya-Largeau

Au Tchad, près de 1 000 orpailleurs arrêtés dans le nord du pays et transférés à Faya-Largeau

Avant-Garde, Gouvernance
Le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, de la sécurité, des victimes de guerre et anciens combattants, le Général de corps d'armée, Mahamat Abali Salah s'est rendu dimanche 11 août à Wour au Tibesti ouest, localité située à près de 270 km de la Libye, à l'extrême nord du Tchad, selon une source locale.  Mahamat Abali Salah était accompagné du chef d'état-major général des armées 2ème adjoint, Toufa Abdallah Issa et de plusieurs officiers de l'armée. La délégation ministérielle est arrivé à bord d'un hélicoptère de l'armée sur la piste d'atterrissage de Wour. Il a passé les troupes en revue et s'est immédiatement rendu à la préfecture de la ville. Selon des témoignages recueillis par Alwihda Info, la veille de l'arrivée du ministre, d'import...
Braquage des véhicules 4X4 à Wour et tentative de braquage à Tiné: la CTDDH pointe du doigt la responsabilité du pouvoir

Braquage des véhicules 4X4 à Wour et tentative de braquage à Tiné: la CTDDH pointe du doigt la responsabilité du pouvoir

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
La Convention tchadienne pour la défense des droits de l'homme(C.T.D.D.H) est profondément outrée par les récents braquages à main armée dont sont victimes les populations de Tiné (Est) et du BET (Nord du Tchad). En effet, sur ordre direct du pouvoir central, des milices déguisés en "force de l'ordre" ont procédés à la saisie des véhicules 4X4 de marque Toyota appartenant aux paisibles citoyens. Un État qui se dit démocratique ne viole jamais délibérément le droit de propriété qui reste inviolable et inaliénable. La CTDDH note que la confiscation des véhicules des citoyens à Tiné et à Wour dénote une fois de plus, le mépris que nourrit Idriss Déby à l'égard du peuple tchadien. Surtout quand on connaît la nécessité vitale de ce genre de véhicules dans ces zones arides où le manque d'eau...
Tchad: réouverture partielle de la frontière avec la Libye

Tchad: réouverture partielle de la frontière avec la Libye

Gouvernance
(N'Djaména, 1er mars 2017) - Le ministre tchadien de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, a annoncé une réouverture partielle de la frontière de son pays avec la Libye.  "Les frontières seront rouvertes à un seul point à Wour comme seule porte d'entrée et de sortie", a affirmé le ministre de la Sécurité et de l'Immigration Ahmat Mahamat Bachir mardi à Bardai (Tibesti), région frontalière. Le 5 janvier dernier, le gouvernement tchadien avait décidé de fermer la frontière terrestre avec la Libye. "Ces décisions sont d'application immédiate", avait déclaré le premier ministre tchadien, Pahimi Padacké Albert. Mais, selon plusieurs sources, la frontière avec la Libye par l'est du Tchad n'a jamais été fermée. TchadConvergence
Disparition forcée des militaires au Tchad: on comprend maintenant pourquoi le Président Idriss Déby a filé… à Wour aussitôt après son retour de Paris

Disparition forcée des militaires au Tchad: on comprend maintenant pourquoi le Président Idriss Déby a filé… à Wour aussitôt après son retour de Paris

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Au Tchad, l'inquiétude demeure vive au sujet des militaires disparus en avril au lendemain de l'élection présidentielle. Parce qu'ils n'avaient pas voté Idriss Déby, une soixantaine de militaires et policiers ont été arrêtés, mis au silence. 49 d'entre eux ont été envoyés dans l'extrême nord du pays, à Wour. Le ministre français de la Défense était intervenu en avril auprès d'Idriss Déby. Une enquête a été diligentée par le parquet tchadien sur 5 cas seulement. Ces 5 militaires ont été montrés vivants à la télévision et le procureur a classé sans suite le dossier des disparus. Plusieurs témoignages pourtant attestent de mauvais traitements, sévices, notamment à Wour. Le dossier des disparus n'est pas clos. Après le 10 avril, 64 militaires ont disparu : 49 ont été déportés à Wour dans le...