mercredi 30 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Violence

Tchad: un garde corps du président de l’Assemblée nationale a encore tiré et abattu un jeune clandoman à Chagoua

Tchad: un garde corps du président de l’Assemblée nationale a encore tiré et abattu un jeune clandoman à Chagoua

À la Une, Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
Un jeune clandoman, Bonheur Matebaye a été abattu par un motard de l'escorte au passage du cortège du président de l'Assemblée nationale, Haroun Kabadi, le voleur de l'Education nationale, apprend-on lundi de source hospitalière. Haroun Kabadi, président de l'Assemblée nationale du Tchad. L'incident a eu lieu en fin de journée à Chagoua, dans le 7ème arrondissement de la capitale tchadienne. Il s'est produit en face du centre Don Bosco en plein embouteillage. Un motard de l'escorte a ouvert le feu sur la victime qui circulait à moto, en sens inverse, ont rapporté des témoins.  Le jeune clandoman a reçu deux balles dans l'abdomen. Il a été évacué à l'hôpital général de référence nationale dans un état critique et a finalement succombé à ses blessures. Il est sans em...
Intimidations, humiliations, injustices, tabassages, séquestrations, viols, tortures, terreur, impunité totale, … le calvaire quotidien des Tchadiens

Intimidations, humiliations, injustices, tabassages, séquestrations, viols, tortures, terreur, impunité totale, … le calvaire quotidien des Tchadiens

À la Une, Politique et Société
Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux au début de cette année 2019, on voit un homme torse-nu, suspendu par les bras à un mur. Cet homme, Oumar Hissein, est mort à la fin du mois de décembre, suite aux tortures subies pendant les six jours où il a été séquestré chez un colonel de police, à N’Djamena. Il a fallu la pression des réseaux sociaux pour que le colonel de police Senoussi Ahmat Ochi, un proche du régime soit arrêté. Une autre vidéo montrant des hommes fouetter une femme a choqué les internautes tchadiens au mois de février 2019. Il s’agit d’éléments de la Garde nationale et nomade du Tchad (GNNT). D’après le site Tchadinfos ayant enquêté sur cette vidéo, cette femme a été fouettée après avoir refusé les avances de l’un d’entre eux. Une pratique loin d’être exceptionn...
Tchad: une vidéo d’une femme violemment réprimée par les militaires du régime choque l’opinion

Tchad: une vidéo d’une femme violemment réprimée par les militaires du régime choque l’opinion

À la Une, Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
Une vidéo d’environ 40 secondes publiée sur les réseaux sociaux et où on voit deux militaires en train de frapper une femme, a provoqué l’indignation de plusieurs internautes tchadiens qui ont appelé, dimanche, les autorités judiciaires à ouvrir au plus vite une enquête. #Africtivistes #torture selon le témoignage des proches de la victime, cette scène c'est produite dans la region du Lac #Tchad, précisément à Tchoukoutela. Le Commanditaire est le commandant de groupement de la GNNT un certain Mahamat Haroun.Appel à tous ADH à la mobilisation pic.twitter.com/kOrLKxSnVm— ABDELKERIM YACOUB KOUNDOUGOUMI (@KOUNDOUGOUMI) 17 février 2019 Dans la vidéo, l’on voit deux hommes, en tenue kaki et à la main une longue chicotte, donner une correction en règle à une femme vêtue d’un...

Où se déroulera le prochain génocide ?

Image du jour
Alors que l'on commémore depuis le 7 avril les 20 ans du génocide rwandais, des chercheurs de l'université de Sydney en Australie, ont créé un modèle prédisant quels pays sont les plus susceptibles de connaître des violences massives et ciblées à l'avenir. Les résultats du modèle ont été justes à 91%. Le Tchad est cité parmi ces pays. Connu comme le "Atrocity Forecasting Project" (Projet de prévision des atrocités), le modèle met en jeu plus d'une douzaine de «variables d'instabilité», selon le site Defense One, qui rapporte l'information. Parmi ces variables: des statistiques sur les guerres civiles, les changements de régimes, le taux d'homicide, ou encore le cas de génocides précédents.

Tchad: à N’Djaména, l’insécurité et la violence ont atteint officiellement leur paroxysme

Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
(N'Djaména, 3 avril 2017) - Le scénario de la tuerie à Farcha le samedi 1er avril 2017, se précise. Selon une information d'Alwihda, le présumé auteur du tir mortel du commandant de bataillon de la DGSSIE (Directeur général des services de sécurité des institutions de l’État) se nomme Mahamat Naye. Intercepté à Farcha, puis tué sur le champ lors d'une course-poursuite engagée contre lui par deux officiers gradés, en l'occurrence Tahir Youssouf Boy, afin de venger son cousin froidement assassiné. Le neveu du Président Idriss Déby, Tahir Youssouf Boy a été blessé lors de la course poursuite engagée contre le meurtrier du commandant de bataillon Bichara Teguene Diguim, tué samedi matin, par ailleurs cousin germain du général Bokhit Diguim, neveu aussi du président. L’on apprend des sour...