jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Toubous

Et si, demain, les forces de Khalifa Haftar étaient chassées du sud de la Libye ?

Et si, demain, les forces de Khalifa Haftar étaient chassées du sud de la Libye ?

Avant-Garde, Vu du Tchad
L’offensive de l’Armée nationale libyenne (ANL) dans le Sud-Ouest libyen, qui a annoncé de nouveaux succès le mercredi 6 février, attise les tensions politiques et ethniques. L’ANL a lancé, depuis la mi-janvier, une offensive dans le Fezzan, région désertique aux confins de l’Algérie, du Niger, du Tchad et du Soudan, pour, selon son porte-parole, la « purger » « des groupes terroristes et criminels ». Paris a apporté son soutien aux opérations de l’armée de l’ancien prisonnier de Hissein Habré. « La France a beaucoup poussé Khalifa Haftar à lancer son opération dans le Fezzan, commente Jalel Harchaoui, spécialiste de la Libye et enseignant en géopolitique à l’université de Versailles Saint-Quentin. La présence de ses troupes dans la région de Mourzo...
Libye: l’Assemblée nationale des Toubous dénonce des opérations de nettoyage ethnique au sud du pays

Libye: l’Assemblée nationale des Toubous dénonce des opérations de nettoyage ethnique au sud du pays

Avant-Garde, Vu du Tchad
En Libye, l’Assemblée Nationale des Toubous (NTA) condamne les "opérations de nettoyage au sud du pays" menées par l'autoproclamée Armée nationale Libyenne (ANL) de l'autoproclamé maréchal Khalifa Haftar en soutenant et en aidant certaines tribus contre d’autres. Dans une déclaration publiée samedi, l’Assemblée Nationale des Toubous libyens a condamné "les déclarations et les vidéos des militants pro-Haftar appartenant à certaines tribus du sud, dans lesquelles ils ont menacé la tribu des Toubous de génocide et de déplacement forcé". L'Assemblée Nationale des Toubous a également demandé des éclaircissements au chef de guerre Khalifa Haftar sur les déclarations de son porte-parole, dans lesquelles celui-ci accusait la tribu des Toubous de collusion avec des parties étrangères. ...
Libye: au moins 8 morts et 18 blessés  dans de violents affrontements à Sebha entre les Toubous et les Awad Souleiman

Libye: au moins 8 morts et 18 blessés dans de violents affrontements à Sebha entre les Toubous et les Awad Souleiman

Vu du Tchad
Au moins huit personnes ont été tuées en 48 heures lors de heurts entre les Toubous et les Awalad Souleiman à Sebha, dans le sud de Libye, selon une source hospitalière citée par les médias. Ces heurts ont fait au moins huit morts et 18 blessés entre samedi et dimanche derniers. Ainsi, depuis début mai, au moins 31 personnes sont mortes et 121 ont été blessées, dont des civils, a indiqué la même source. Ces violences ont gagné en intensité samedi, notamment pour le contrôle de la citadelle historique surplombant la ville. Le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, Fayez Al-Sarraj, a appelé dans un communiqué à un "cessez-le-feu immédiat", à "recourir à la raison", les exhortant à adopter l'approche du dialogue et de la compréhension mutuelle. "Le conseil présidentiel du gou...
La rivalité entre Haftar et Sarraj risque d’embraser le sud de la Libye

La rivalité entre Haftar et Sarraj risque d’embraser le sud de la Libye

Vu du Tchad
A Sebha, les combattants des communautés Toubous et Ouled Slimane s'affrontent depuis plusieurs semaines. L'arrivée de renforts venus du Nord fait craindre une escalade des combats. Le Sud libyen au bord de l'embrasement. A Sebha, les plaies ouvertes après la révolution de 2011 n’ont jamais cicatrisées. Depuis un mois, dans la plus grande ville du Sud libyen, les affrontements meurtriers ont repris entre les miliciens Toubous (ethnie nomade à cheval entre le Tchad, la Libye et le Niger) et ceux de la tribu arabe des Ouled Slimane. Il y a sept ans, des membres des deux communautés avaient pris les armes pour aider au renversement du régime de Mouammar Kadhafi. Mais elles se retrouvent aujourd’hui soutenues par des camps rivaux : alors que les Ouled Slimane se sont rapprochés du gouvernemen...
Libye: les tribus Toubou et Awlad Suleiman signent à Rome un accord visant à rétablir la paix à Sebha dans le Fezzan

Libye: les tribus Toubou et Awlad Suleiman signent à Rome un accord visant à rétablir la paix à Sebha dans le Fezzan

Gouvernance
Deux tribus du sud de la Libye, les Toubous et les Awlad Suleiman ont signé vendredi à Rome un accord de paix, qui prévoit un contrôle des 5.000 kilomètres de frontières du Sud, où agissent notamment des passeurs de migrants, a confirmé dimanche le ministère italien de l’Intérieur. Le ministère, qui hébergeait cette rencontre, a confirmé à l’AFP des informations parues dimanche dans plusieurs journaux italiens, évoquant un accord en douze points conclu à l’issue d’un marathon secret de négociation de 72 heures à Rome. «Une garde frontalière libyenne sera opérationnelle pour surveiller les frontières du sud de la Libye sur 5.000 kilomètres», a précisé le ministre italien de l’Intérieur Marco Minniti au journal La Stampa. «Sécuriser la frontière au sud de la Libye signifie sécuriser la...