mardi 29 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : SMT

Tchad: ministère, magistrats, avocats, greffiers, le grand déballage au sein d’un système judiciaire corrompu

Tchad: ministère, magistrats, avocats, greffiers, le grand déballage au sein d’un système judiciaire corrompu

À la Une, Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
Par un communiqué, publié le weekend dernier, le Syndicat des Magistrats du Tchad (SMT) a dénoncé « le dysfonctionnement caractérisé de la justice par les ingérences intempestives de la chancellerie sur le cours normal de la justice ».  Faisant suite au communiqué de presse du SMT, un greffier au Tribunal de N'Djaména, Doudjimsengar Tatolngar a dénoncé le comportement des "magistrats corrompus dont les dérives méritent des sanctions appropriées". Dans son communiqué ci-dessous, Me Doudjimsengar Tatolngar dit même que "certains magistrats se sont trompés de porte en intégrant la justice et qu'il est prêt à publier leurs noms et les montants perçus des justiciables voire donner aux médias". Selon lui, dans l'affaire objet du communiqué du SMT, "les magistrats ont convoqué le préven...
Tchad: les magistrats en colère contre le ministre de la justice Djimet Arabi

Tchad: les magistrats en colère contre le ministre de la justice Djimet Arabi

À la Une, Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
Les magistrats tchadiens sont en Assemblée générale extraordinaire ce lundi 21/10/2019 à 8 heures précises dans la grande salle des audiences du Palais de Justice de N'Djaména. Ils sont en colère contre « le dysfonctionnement caractérisé de la justice par les ingérences intempestives de la chancellerie sur le cours normal de la justice ». Décideront-ils d'entrer en grève ? On le saura au cours de la journée de ce lundi 21 octobre 2019. TchadConvergence
Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année

Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année

Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
(N'Djaména, 5 novembre 2017) - Un groupe de magistrats accompagnant le secrétaire général du syndicat des magistrats du Tchad (SMT), Djonga Arrafi, convoqué par le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), a été empêché d'accès à la Cour suprême. Le magistrat Djonga Arrafi, secrétaire général du syndicat des magistrats du Tchad (SMT), convoqué en conseil de discipline suite à des propos contestant la réduction des indemnités dans le cadre des 16 mesures d'austérité, doit connaitre son sort le 3 janvier 2018 après son audition, ce vendredi 3 novembre 2017, par le conseil supérieur de la magistrature (CSM) au sein de la cour suprême. Pendant que le syndicaliste Djonga Arrafi était entendu, ses collègues magistrats ont pris d’assaut le siège de la cour suprême. Si un collectif d’a...