Accueil > À la Une > Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année
2 484 vues

Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année

Des magistrats empêchés d’accès à la salle d’audience de la Cour suprême

(N’Djaména, 5 novembre 2017) – Un groupe de magistrats accompagnant le secrétaire général du syndicat des magistrats du Tchad (SMT), Djonga Arrafi, convoqué par le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), a été empêché d’accès à la Cour suprême.

Le magistrat Djonga Arrafi, secrétaire général du syndicat des magistrats du Tchad (SMT), convoqué en conseil de discipline suite à des propos contestant la réduction des indemnités dans le cadre des 16 mesures d’austérité, doit connaitre son sort le 3 janvier 2018 après son audition, ce vendredi 3 novembre 2017, par le conseil supérieur de la magistrature (CSM) au sein de la cour suprême.

Pendant que le syndicaliste Djonga Arrafi était entendu, ses collègues magistrats ont pris d’assaut le siège de la cour suprême. Si un collectif d’avocats a pu assister à l’audition, les magistrats venus nombreux soutenir leur camarade, ont été empêchés d’entrer. Des gendarmes en faction ont reçu l’ordre de ne laisser que la personne qui a son nom sur la liste établie d’avance.

Après l’audition, les avocats de la défense entendent soulever l’incompétence du conseil supérieur de la magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année.

Selon maître Alain Kagombé, membre du collectif d’avocats, la défense de Djonga Arrafi a soulevé des irrégularités dans cette procédure notamment, l’incompétence du Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année. Pour l’avocat Alain Kagonbé, ce conseil supérieur de la magistrature ne peut pas juger un magistrat.

Mais, déjà, le président du syndicat des magistrats du Tchad, Allaraketé Sanengar, estime que cela est un premier pas pour la victoire.  Selon maître Midaye Guerimbaye membre du collectif d’avocats, le système judiciaire tchadien est par terre, insistant qu’il y a un problème d’indépendance des magistrats.

TchadConvergence avec zamaninfos.com

3 thoughts on “Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année

  1. Ping : Au Tchad, le syndicaliste Djonga Arrafi convoqué devant un Conseil Supérieur de la Magistrature dont le mandat est arrivé à terme depuis une année: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.