lundi, septembre 28Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : Pain

Soudan: 19 morts en 8 jours de manifestation

L'Actualité en Bref
Dix-neuf personnes, dont deux membres des forces de sécurité, ont été tuées lors des manifestations contre la hausse du prix du pain qui secouent le Soudan depuis le 19 décembre, ont indiqué jeudi les autorités dans un nouveau bilan. Environ 219 personnes ont également été blessées, a déclaré le porte-parole du gouvernement Boshara Juma selon des propos retransmis par la télévision d'Etat. Les autorités avaient auparavant fait état de huit personnes tuées tandis qu'une formation d'opposition a mentionné 22 morts. TchadConvergence
Les Soudanais se soulèvent contre la hausse du prix du pain: Omar El-Béchir décrète l’état d’urgence

Les Soudanais se soulèvent contre la hausse du prix du pain: Omar El-Béchir décrète l’état d’urgence

International
Des centaines de Soudanais ont manifesté mercredi dans trois villes du pays contre la hausse du prix du pain, des protestataires mettant le feu au siège du parti au pouvoir, ont indiqué des témoins. Dans un contexte de difficultés économiques croissantes, les manifestations ont eu lieu à Port-Soudan, principal port du pays situé à 1.000 km à l’est de la capitale Khartoum, à Atbra, à 400 km à l’est de Khartoum et à Nhoud, 500 km à l’ouest de la capitale, selon ces témoins joints au téléphone par l’AFP. Les protestations ont commencé tôt mercredi matin. Des centaines d’élèves et d’étudiants y ont pris part pour condamner la hausse des prix. Elles ont été provoquées par la décision du gouvernement d’augmenter le prix du pain de 1 (environ deux centimes d’euros) à 3 livres souda...
Tchad: le prix du pain flambe à N’Djaména

Tchad: le prix du pain flambe à N’Djaména

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
Plusieurs boulangeries de N’Djamèna affichent porte close ce jeudi matin, entrainant ainsi une rareté du pain dont le peu qui existe sur le marché coûte plus cher que d’habitude. Ainsi, la baguette qui coûtait 100 FCFA est passée à 125 voire 150 FCFA, au grand désarroi des habitants de N’Djamèna s’étant rendus ce matin dans les boulangeries encore ouvertes pour la préparation du petit-déjeuner. Plusieurs travailleurs du secteur contactés par APA expliquent la fermeture des boulangeries par un mouvement de protestation né de l’augmentation du prix du sac de farine de blé. Cette mesure étant elle-même liée à la hausse des taxes douanières imposée à l’importation du sac de farine. « Depuis plusieurs mois, les boulangeries n’ont pas d’électricité à cause des délestages. Si encore les taxes ...