samedi 27 novembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Malnutrition

Lutte contre la malnutrition au Tchad: MSF se retire de la région de Hadjar Lamis

Gouvernance
(N'Djaména, 24 novembre 201, APA) - L’ONG Médecin sans frontière (MSF) a annoncé, dans un document remis mercredi à la presse, qu’elle mettrait fin au 31 décembre 2016 à ses interventions contre la sous-nutrition dans la région de Hadjar Lamis, située non loin de N’Djamena, la capitale du Tchad. Bien qu’elle quitte les localités de Bokoro et de Gama, MSF rappelle aux autorités tchadiennes que la sous-nutrition affecte de nombreux enfants dans le Hadjer Lamis, juste à environ 300 kilomètres de la capitale. «Les causes de la malnutrition sont complexes et endémiques. D’autres acteurs humanitaires et de développement devraient s’intéresser à la région de Hadjar Lamis», estime MSF qui souligne que la malnutrition n’est pas seulement liée à l’insécurité alimentaire mais aussi à d’autres ...
Détention et malnutrition, la double peine des prisonniers au Tchad : 99 détenus s’évadent de la maison d’arrêt d’Abéché

Détention et malnutrition, la double peine des prisonniers au Tchad : 99 détenus s’évadent de la maison d’arrêt d’Abéché

Éducation et Santé
(N'Djaména, 28 octobre 2016) - Quatre-vingt-dix-neuf prisonniers se sont évadés jeudi soir de la maison d’arrêt d’Abéché au Tchad qui au total compte environ 500 pensionnaires, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires. Selon des sources judiciaires contactées par APA sur place à Abéché, les détenus ont d’abord refusé de s’alimenter avant de manifester, violemment à l’intérieur de la prison. Peu après, ils s’en sont pris aux gardiens à coups de pierres ramassées dans la cour de la maison d’arrêt. Les prisonniers se sont surtout rebellés à cause de la nourriture qu’on leur sert. «En plus de la mauvaise qualité du repas journalier, les détenus ne mangent pas régulièrement ces derniers temps», confie un habitant d’Abéché. La prison d’Abéché, deuxième ville du à l’est du Tchad...
Hôpital de l’Amitié Tchad-Chine débordé: plus de 100 enfants sévèrement malnutris sont pris en charge chaque semaine

Hôpital de l’Amitié Tchad-Chine débordé: plus de 100 enfants sévèrement malnutris sont pris en charge chaque semaine

Éducation et Santé
(N'Djaména, 17 octobre 2016) - Depuis plusieurs mois, plus de 100 enfants sévèrement malnutris sont pris en charge chaque semaine dans l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine soutenu par ALIMA (The Alliance For International Medical Action). L’organisation médicale humanitaire appelle tous les acteurs à se mobiliser rapidement afin de renforcer la capacité de prise en charge hospitalière de la malnutrition aiguë sévère à N’Djaména. L’unité nutritionnelle de l’Hôpital Amitié Chine, située dans la capitale, est confrontée à un afflux d’enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère compliquée depuis plusieurs mois. «Nos équipes ont utilisé le moindre espace pour installer des lits. Les halls d’entrée sont devenus des salles d’hospitalisation et des matelas jonchent le sol des couloirs», décrit ...

Coût de la faim au Tchad: 575,8 de milliards de FCFA

Gouvernance
Le mercredi 12 octobre 2016, au Ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’Économie et de la planification du Développement et ses partenaires qui œuvrent contre la faim ont organisé une cérémonie de publication de chiffres alarmants sur l’impact de la malnutrition sur l’économie du Tchad. Selon le Coût de la faim en Afrique, en abrégé COHA en anglais, le Tchad perd une somme colossale (près de 575,8 de milliards) soit 1,2 milliard de dollars ou 9,5 pourcent du PIB, de son économie nationale chaque année suite à la malnutrition infantile. Les résultats de l’étude effectuée par COHA, ont démontré que 56,4 pourcent des Tchadiens ont souffert d’un retard de croissance dans leur enfance. Soit plus de 3,4 millions d’individus en âge de travailler empêchés d’atteindre leur plein ...