mercredi 02 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Inondations

L’OIM apporte son aide à 11 500 personnes déplacées au Tchad

L’OIM apporte son aide à 11 500 personnes déplacées au Tchad

Alerte Rouge, Avant-Garde, Éducation et Santé
L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) sollicite une assistance financière urgente pour venir en aide à une dizaine de milliers de personnes récemment déplacées par les inondations au Tchad. L’OIM estime qu’environ 11.500 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile depuis la fin octobre à la suite d’inondations soudaines à N’Djamena, la capitale du Tchad. Ces inondations, qui ont causé des dégâts catastrophiques, sont le résultat de la montée des eaux qui a entraîné le débordement du fleuve Chari et une rupture de digue dans le neuvième district de N’Djamena. En coordination avec les autorités tchadiennes et la communauté humanitaire dans ce pays d’Afrique centrale, l’OIM fournit un soutien de premier plan à la gestion et au développement du site qui accu...
Tchad: aide humanitaire d’urgence aux victimes des inondations à Fada, Kalait et Ati

Tchad: aide humanitaire d’urgence aux victimes des inondations à Fada, Kalait et Ati

Avant-Garde, Éducation et Santé
La situation des inondations dans les villes de Fada, Kalait et Ati a fait l’objet de la réunion hebdomadaire du ministère de la Santé publique ce 27 août. Présidée par le ministre de la Santé publique, Pr Mahamoud Youssof Khayal, la réunion hebdomadaire a vu la présence des partenaires techniques et financiers et les cadres dudit ministère. La situation des inondations des localités de Fada, de Kalait et d’Ati a été au centre de débat. Dans ses propos liminaires, le ministre de la Santé publique a indiqué que le Tchad traverse cette année une période hivernale exceptionnelle avec des adverses qui ont causé des inondations dans beaucoup de régions dont les plus dommageables sont celles de l’Ennedi à Fada et Kalait et du Batha à Ati. Selon lui, toutes ces inondations se sont soldé...
Kalait, Bardaï, Zouar, Wour, … plusieurs villes du nord du Tchad touchées par d’importantes inondations

Kalait, Bardaï, Zouar, Wour, … plusieurs villes du nord du Tchad touchées par d’importantes inondations

Avant-Garde, Environnement et Energie
Les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur le nord du Tchad ont fait beaucoup des dégâts matériels.  Il y a deux jours, les populations de Kalait, dans l'Ennedi Ouest, avaient lancé plusieurs appels de détresse au gouvernement suite aux inondations. Les maisons, les véhicules, les vivres, ... tout a été emporté par des torrents d'eau selon un représentant des habitants de Kalait. Selon lui, pour la première fois, les déplacements à Kalait se font avec des pirogues de fortune. Abandonnées à leur triste sort par les autorités administratives locales, les populations appellent à la bonne volonté des ONG humanitaires internationales et de généreux donateurs. Ce mercredi, les pluies torrentielles sous orage se sont déplacées vers le Tibesti, extrême...
Tchad: après les deux premières pluies de l’année, la vitrine de l’Afrique « biga Bouta »

Tchad: après les deux premières pluies de l’année, la vitrine de l’Afrique « biga Bouta »

Avant-Garde
Deux grosses pluies, tombées sur N’Djaména, mercredi fin de journée et très tôt ce jeudi matin, ont certes rafraîchi la capitale tchadienne, en proie à une chaleur caniculaire, mais rendent difficile le déplacement de ses habitants, notamment dans les quartiers périphériques où les rues baignent dans les eaux. « N’Djaména biga bouta » (N’Djaména est devenue une mare), c’est le constat fait par plusieurs habitants de la cité capitale, obligés de patauger dans les eaux stagnantes pour pouvoir vaquer à leurs activités. Pour certaines personnes, circuler à bord de leurs motocyclettes est pratiquement impossible. « Chez moi, dans mon quartier, c’est difficile de sortir avec la moto à cause de la boue », lance Oumar, qui après avoir retroussé son pantalon pour patauger dans l’eau, s’est d...
Tchad: des graves inondations à N’Djaména où l’on se déplace en pirogue dans les quartiers

Tchad: des graves inondations à N’Djaména où l’on se déplace en pirogue dans les quartiers

Éducation et Santé
Les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur la capitale tchadienne ont fait au moins un mort et des dégâts matériels. A Walia le quartier sud dans le 9ème arrondissement, nombreuses sont les familles qui se retrouvent sans abris. Pour se déplacer, il faut absolument prendre la pirogue pour se retrouver de l’autre côté de la "terre ferme". Dame Rosine, la quarantaine entamée transportant ses marchandises, a pris la pirogue comme d’autres personnes pour traverser la marre qui coupe leur quartier des autres. « Depuis les grosses pluies du mois d’août, nous sommes contraints de se plier à cet exercice. Il faut prendre la pirogue sinon les eaux de la marre vous atteindront jusqu’à la poitrine », décrit-elle, dépitée. « On n’a pas des mairies, ici au Tchad », s’emporte u...