vendredi, septembre 25Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : Hôpital

Bientôt, il n’y aura plus d’école, plus d’hôpital, … plus d’administration au Tchad !

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
Les agents de la direction générale des impôts, ceux de la sécurité privée, les maîtres communautaires et  personnel de l’hôpital de la mère et de l’enfant (HME) observent des grèves sèches pour exiger les arriérés de salaires et les meilleures conditions de vie et de travail. Suspendue en octobre dernier pour donner une chance au dialogue qui pourrait aboutir au versement du produit des amendes et pénalités de trois derniers trimestres en termes de primes de rendement sans succès, les agents de la direction générale des impôts ont repris les hostilités. Ils ont opté pour une grève de trois jours renouvelables jusqu’à la satisfaction totale de leur revendication. Gounoung Vaïma Ganfaré, le secrétaire générale de l’UST (Union des syndicats du Tchad), trouve ce débrayage légitime et...

Bientôt, il n’y aura plus d’hôpital au Tchad

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
(N'Djaména) - Le personnel de l’hôpital de la mère et de l’enfant (HME) est entré en grève à partir de ce lundi 11 décembre 2017 pour réclamer le versement de primes de garde, restées impayées depuis une année. La cour comme les salles des soins sont calmes. Les usagers qui ne sont pas au courant de ce mouvement d’humeur sont informés à la porte par l’agent de sécurité. Mais, selon des sources au sein du corps soignant, le mouvement d’humeur a duré une semaine déjà. Les médecins et autres agents ont cessé de travailler. A partir de ce lundi, la grogne est devenue générale, confie-t-on. Les patients arrivés, ce lundi 11 décembre étaient surpris par l’absence du personnel soignant. Pas de consultations aujourd’hui, répond sèchement le vigile aux patients. "dames, les médecins sont e...
Grève sèche et illimitée dans les hôpitaux au Tchad: les malades évacués vers l’hôpital de Kousséri au Cameroun

Grève sèche et illimitée dans les hôpitaux au Tchad: les malades évacués vers l’hôpital de Kousséri au Cameroun

Éducation, Santé et Lutte contre la Pauvreté
(N'Djaména, 11 novembre 2016) - Les journaux tchadiens parus cette semaine ont mis l’accent sur notamment la grève sèche et illimitée dans les hôpitaux du pays. «La grève dans les hôpitaux», titre à sa une Le Sahel, soulignant que les patients tchadiens se déversent vers l’hôpital de Kousséri, ville camerounaise voisine avec la capitale tchadienne. «Aller à Kousséri se faire soigner est la seule issue pour les patients démunis qui ne peuvent se soigner dans les cliniques privées à N’Djaména», rapporte Le Sahel qui informe que dans un hôpital à Kousséri, la centaine des patients est venue de la capitale tchadienne. «Dans les différents services du centre hospitalier, on retrouve plusieurs patients tchadiens», écrit l’hebdomadaire. Comme Le Sahel, Le Visionnaire aborde la questio...