samedi, septembre 26Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : FANT

Le voleur de l’Education nationale veut nommer le Général Idriss Déby Maréchal du Tchad

Le voleur de l’Education nationale veut nommer le Général Idriss Déby Maréchal du Tchad

À la Une, Politique et Société
Une délégation parlementaire a fait, ce lundi 6 avril, un déplacement à Baga Sola dans la province du Lac pour exprimer son soutien aux soldats de l’Armée nationale et à leur chef suprême.  Accompagné du chef de l’opposition politique Félix Nialbé, du secrétaire général du MPS, Mahamat Zen Bada et d’autres élus, le président de l’Assemblée nationale, voleur de l'Education nationale, Haroun Kabadi s'est rendu à Baga Sola dans le lac, où se trouve depuis une semaine le Général Idriss Déby à la tête de son armée qui mène une offensive contre les terroristes de Boko Haram. Ce lundi 06 avril à  Baga Sola au Lac. "Le grade de général d’armée nous parait insignifiant au regard de la prouesse militaire, la bravoure, de l’ingéniosité et des techniques de guerre, qu’en votre qu...
Disparition forcée des militaires au Tchad: on comprend maintenant pourquoi le Président Idriss Déby a filé… à Wour aussitôt après son retour de Paris

Disparition forcée des militaires au Tchad: on comprend maintenant pourquoi le Président Idriss Déby a filé… à Wour aussitôt après son retour de Paris

Halte à l’Impunité et aux Arrestations arbitraires
Au Tchad, l'inquiétude demeure vive au sujet des militaires disparus en avril au lendemain de l'élection présidentielle. Parce qu'ils n'avaient pas voté Idriss Déby, une soixantaine de militaires et policiers ont été arrêtés, mis au silence. 49 d'entre eux ont été envoyés dans l'extrême nord du pays, à Wour. Le ministre français de la Défense était intervenu en avril auprès d'Idriss Déby. Une enquête a été diligentée par le parquet tchadien sur 5 cas seulement. Ces 5 militaires ont été montrés vivants à la télévision et le procureur a classé sans suite le dossier des disparus. Plusieurs témoignages pourtant attestent de mauvais traitements, sévices, notamment à Wour. Le dossier des disparus n'est pas clos. Après le 10 avril, 64 militaires ont disparu : 49 ont été déportés à Wour dans le...