samedi 05 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Diplômés

Tchad: la traque aux faux diplômés de la fonction publique se poursuit

Tchad: la traque aux faux diplômés de la fonction publique se poursuit

Gouvernance
Le jeu en vaut la chandelle car de l’acceptation des diplômes présentés dépend leur réintégration dans la fonction publique et subséquemment la remise de leur salaire. C’est après avoir découvert en février 2014 l’existence de 10.000 fonctionnaires fictifs que l’État tchadien a décidé de pousser plus loin ses investigations en procédant à la vérification de l’authenticité des diplômes de ses 84 000 agents environ. La nervosité est palpable sur le visage des hommes et femmes qui forment la queue devant les guichets derrière lesquels siègent les agents des commissions de contrôle de l’inspection générale d’État (IGE). Bob Alladoum Gambor, un enseignant qui boucle ses 20 ans de carrière, attend stoïquement dans la longue file d’attente son tour de passer devant les pointilleux agents d...
Au Tchad, pour amuser la galerie, le Président Idriss Déby annonce une chasse aux faux diplômes après 20 ans de fraudes à la fonction publique

Au Tchad, pour amuser la galerie, le Président Idriss Déby annonce une chasse aux faux diplômes après 20 ans de fraudes à la fonction publique

Avant-Garde
(N'Djaména, 22 février 2017) - Les autorités tchadiennes ont lancé un appel d'offre pour auditer les diplômes de l'ensemble des fonctionnaires et agents du service public du Tchad. Par cet audit, le gouvernement veut s'assurer de l'authenticité des diplômes, assainir et réactualiser le fichier de la solde de la période de 1996 à 2016. Selon le communiqué du ministère de la Fonction publique et du Travail chargé du dialogue social, cette initiative va permettre d'identifier les faux diplômes. L'audit concerne les diplômes de Baccalauréat, le Brevet d’Étude du Premier Cycle supérieur (BEPC) ou Diplômes équivalent, ainsi que le dernier diplôme qui a servi au recrutement des agents et au reclassement du travailleur sur une période de vingt ans. Le gouvernement affirme que cette démarche va ...
Au Tchad, le désespoir a poussé une centaine de jeunes chômeurs à brûler lundi leurs diplômes devant l’assemblée nationale

Au Tchad, le désespoir a poussé une centaine de jeunes chômeurs à brûler lundi leurs diplômes devant l’assemblée nationale

Éducation et Santé
(N'Djaména, 31 janvier 2017) - Au Tchad, le désespoir a poussé une centaine de jeunes diplômés sans emploi à brûler lundi leurs diplômes devant l'assemblée nationale. Par ce geste, ils voulaient se faire entendre et protester contre la rareté de l'emploi dans le pays. Moussokdjim Berodjingar est le responsable du Mouvement de ces étudiants qui ont fait ce geste. "Au Tchad l'accès à l'emploi dans le secteur privé n'est pas chose facile faute d'industrialisation du pays", dit-il, joint par BBC afrique. "Les jeunes diplômés sont abandonnés à leur triste sort", ajout-il. Moussokdjim Berodjingar témoigne avoir lui-même brûlé son diplôme de Master en lettres modernes. Un diplôme qui est pourtant le couronnement de longues études mais "il ne vaut rien, il ne peut pas me gara...