jeudi 01 octobre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Étiquette : Assassinat

Tchad: 4 ans après l’assassinat de la bijoutière Hadjé Haoua Abba, sa fille témoigne

L'Actualité en Bref
Fatimé Zara Mahamat, la fille aînée de Hadjé Haoua Abba, bijoutière assassinée le 10 février 2014 lors de l’extorsion d’une quantité impressionnante de 33 kg d'or emportée par ses bourreaux, a livré un témoignage vidéo. La fille de la défunte, témoin oculaire de l'assassinat de sa mère, terriblement marquée par cette mort tragique, s'exprime depuis son asile au Soudan pour réclamer justice pour sa mère. TchadConvergence avec Alwihdainfo
Assassinat de Mahdjoub Tidjani à Kazan en Russie: les étudiants Tchadiens réclament la démission de l’Ambassadeur Mbatna Bandjang

Assassinat de Mahdjoub Tidjani à Kazan en Russie: les étudiants Tchadiens réclament la démission de l’Ambassadeur Mbatna Bandjang

À la Une
À l'attention de S.E Idriss Deby Itno: À part le fait qu'il ne se soit pas rendu sur place après l'assassinat lâche et gratuit de notre jeune compatriote et frère Mahdjoub Tidjani survenu le 16.02.2017 à Kazan (Russie) pour des raisons banales, ce monsieur n'a jamais été là pour nous (les étudiants (e) s tchadiens de la Fédération de Russie). En effet, à chaque fois qu'on demande son intervention pour régler des problèmes ou demander son soutien, il nous a fait comprendre qu'il n'est pas là pour nous ! Il est là donc pour qui ? La préoccupation première d'un ambassadeur n'est-elle pas de protéger ses compatriotes, défendre leurs intérêts et ceux de leur pays à l'extérieur ? Le fait que ce monsieur ne se soit pas rendu sur place où le jeune a été froidement assassiné n'est que la gou...
Obsèques de Modilé Le Bad à Toukra: ses amis et camarades lui ont rendu un vibrant hommage

Obsèques de Modilé Le Bad à Toukra: ses amis et camarades lui ont rendu un vibrant hommage

Politique et Société
Lâchement assassiné par un jeune militaire de la sécurité présidentielle dans la nuit du 25 décembre dernier non loin de son domicile, notre camarade Modilé Belrangar Aymar a été inhumé ce jeudi 29 décembre après midi au cimetière de Toukra. Un vibrant hommage lui a été rendu par ses amis, camarades, artistes, communicateurs et journalistes qui ont pris d’assaut la concession familiale jusqu’à la paroisse Sacré Cœur de Chagoua où une messe a été dite en sa mémoire. Sur les différentes banderoles et tee shirt, on pouvait lire «Justice pour Modilé», «Plus jamais ça», «Va en Paix», «Un journaliste ne meurt jamais». Tout cela montre à quel point le monde artistique et de la presse était choqué par cette disparition brutale et prématurée. Repose-toi en paix, cher ami ! TchadConverge...