Accueil > À la Une > Quinzième jour de la guerre de l’or au Tchad: sabotage d’un important convoi de renforts militaires dans le Ouadi Dor
1 975 vues

Quinzième jour de la guerre de l’or au Tchad: sabotage d’un important convoi de renforts militaires dans le Ouadi Dor

Au quinzième jour de l’attaque que mène l’armée tchadienne contre les habitants du village de Miski à l’extrême-nord du Tchad, une violente explosion a été entendue dans le Ouadi Dor. La situation reste très tendue dans tout le Tibesti, où des appels à la mobilisation ont été lancés, et pourrait basculer d’une minute à l’autre.

Les villageois de Miski sont toujours dans leurs grottes et les militaires de l’armée clanique du régime tchadien, chassés de l’enceinte de l’école du village, sont toujours bloqués sur l’ancien terrain d’atterrissage entouré des mines. Les obligés du régime ont tenté de négocier leur évacuation, par tous les moyens, mais sans succès. Pour les villageois de Miski, ils doivent quitter la zone de la même façon qu’ils y sont entrés.

Selon une correspondance de Tchadactuel, une violente explosion suivie des détonations de munitions a été entendue pendants au moins une demi-heure dans le Ouadi Dor à une cinquantaine de kilomètres de Miski. L’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 28 ans aurait envoyé des renforts pour ses troupes dans le Tibesti, essentiellement en carburant et munitions. Un convoi de plusieurs dizaines des véhicules dont 6 gros porteurs chargés des munitions et carburant, qui bivouaquait dans le Ouadi Dor, a été saboté. Lors d’une halte du convoi, la nuit, des jeunes de la région ont pu pénétrer le convoi pour y mettre le feu. Les 6 gros porteurs ont été réduits en cendres.

Il faut rappeler que l’armée « nationale » au service du despote tchadien est entrée en guerre depuis le 24 octobre 2018 contre les habitants de la zone aurifère de Miski qui refusent une « exploitation de l’or sans cadre légal et réglementaire de l’État ».

Sur le front politique, l’ex-sous-préfet de Yebbibou, une localité voisine de Miski, M.Molly Sougui a annoncé lundi à l’AFP avoir rejoint un comité d’auto-défense de Miski en tant que porte-parole après avoir démissionné de ses fonctions dimanche pour protester contre une opération militaire de l’armée tchadienne à Miski.

L’objectif de ce comité d’auto-défense, selon l’ex-sous-préfet, « est de défaire la force actuellement déployée, puis penser une stratégie globale avec les autres politico-militaires pour chasser ce régime prédateur ».

L’ex-sous-préfet dénonce « l’opération punitive » de l’armée tchadienne dans la zone aurifère de Miski qui vise à « exterminer la population autochtone pour s’accaparer l’or » de cette zone.

L’attaque du 24 octobre a provoqué des dégâts « très importants, tant humains que matériels », selon Molly Sougui qui lance « un SOS aux organisations humanitaires ».

TchadConvergence avec tchadactuel

One thought on “Quinzième jour de la guerre de l’or au Tchad: sabotage d’un important convoi de renforts militaires dans le Ouadi Dor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.