Lutte contre la malnutrition au Tchad: la France annonce un nouveau soutien de 283,5 millions de FCFA pour favoriser l’éducation des filles

/1 379 vues

Le gouvernement français octroie 500 000 euros à la représentation du Programme alimentaire mondial (Pam) au Tchad. Cela à l’occasion de la célébration de 15 ans de coopération.

Cette nouvelle contribution du gouvernement français à hauteur de 500 00 euros soit 283,5 millions de francs CFA a été matérialisée par la signature de la convention ce 5 juillet par l’ambassadeur de France au Tchad, Philippe Lacoste et la représentante du Pam, Nancy Walters en présence du secrétaire d’Etat à l’Education nationale, Lamine Moustapha.

Cette aide financière du gouvernement français à la représentation de Pam au Tchad va contribuer à relever de nombreux défis liés à l’éducation des filles notamment les adolescentes dans les provinces du Lac, du Kanem et du Guéra. Ces provinces, à en croire la représentante de Pam au Tchad, Nancy Walters, ont été choisies  en raison des crises sécuritaires et alimentaires qu’elles vivent. « Le Pam contribue à la revitalisation  des zones affectées par des crises récurrentes en soutenant le développement et la croissance locale pour éliminer les causes profondes de l’instabilité et la pauvreté », a-t-elle signifié.

Grâce à ce fonds, la représentation de Pam au Tchad va pouvoir accentuer sa lutte contre la faim et la malnutrition ; cette fois-ci dans les écoles par le biais des cantines scolaires qui offriront des repas scolaires complets aux élèves. Selon les prévisions, 13 250 élèves seront concernés par ce projet.

Pour l’ambassadeur français, Philippe Lacoste, cette aide de son gouvernement s’inscrit dans sa politique à lutter contre la malnutrition. « La France s’est engagée dans la lutte contre la malnutrition à la fois au niveau international et européen, et par le biais de ses interventions pour la nutrition. » Depuis 2016, la France est présente sur le terrain aux côtés de huit pays fortement affectés par la malnutrition et vulnérables aux effets du changement climatique parmi lesquels le Tchad, a fait savoir Philippe Lacoste.

Prenant part à la cérémonie de signature de la convention, le secrétaire d’Etat à l’Education, Lamine Moustapha a indiqué que le système éducatif tchadien est confronté à plusieurs défis parmi lesquels l’accès et le maintien des enfants à l’école. Pour lui, cette nouvelle contribution de la France au Pam cadre avec les stratégies du ministère de l’Education qui incluent les repas scolaires et la nutrition.

Depuis 2004, le gouvernement français intervient auprès de la représentation Pam Tchad en octroyant plus de 23 millions d’euros soit 13 milliards de francs CFA. Cet appui a permis de soutenir de manière continue, près de 800 000 personnes vulnérables dans les zones affectées par les crises humanitaires, y compris des familles en situation d’insécurité alimentaire.

TchadConvergence avec Tchadinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.