Accueil > À la Une > Le Tchad ferme l’ambassade du Qatar à N’Djaména et accuse Doha de « tentatives de déstabilisation à partir de la Libye »
1 948 vues

Le Tchad ferme l’ambassade du Qatar à N’Djaména et accuse Doha de « tentatives de déstabilisation à partir de la Libye »

(N’Djaména, 23 août 2017) – Dans un communiqué officiel publié ce 23 Août, le Tchad a annoncé avoir décidé la fermeture de l’ambassade du Qatar à N’Djamena. Le pays d’Idriss Déby accuse Doha de continuer dans les «tentatives de déstabilisation du Tchad à partir de la Libye». La décision du Tchad, qui a déjà rappelé son ambassadeur pour consultation en juin dernier, fait certainement suite aux événements du weekend avec l’attaque par un groupe rebelle lourdement armé, d’une patrouille de l’armée à la frontière avec la Libye.

Dans un communiqué de presse daté de ce mercredi 23 Août et signé par son chef de la diplomatie, Hissène Brahim Taha, le Tchad a annoncé avoir suspendu ses relations diplomatiques avec le Qatar.

« Le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et de la coopération internationale, porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’en raison de l’implication continue de l’État de Qatar dans les tentatives de déstabilisation du Tchad à partir de la Libye, le gouvernement de la République du Tchad a décidé de la fermeture de l’ambassade du Qatar au Tchad et le départ de l’ambassadeur et du personnel diplomatique qatari du territoire national ».

Le communiqué précise qu’un délai de 10 jours a été accordé à la mission diplomatique qatarie et que la décision du gouvernement tchadien a été notifié à l’ambassadeur de l’émirat, depuis la veille, lors d’une audience avec le ministre tchadien des affaires étrangères.

En juin dernier, le Tchad avait annoncé le rappel de son ambassadeur au Qatar en pleine crise diplomatique dans le golfe.

Mouvements rebelles en Libye et au Soudan
Des informations faisant état de regroupement de mouvements rebelles tchadiens aux confins du Soudan et de la Libye circulent avec insistance depuis plusieurs mois. Ces derniers jours, des chefs rebelles tchadiens auraient également été aperçus en Libye et au Soudan, et le 17 juin dernier, les forces du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est libyen, ont annoncé avoir arrêté des opposants tchadiens à Sebha et al-Jofra.

Implication africaine dans la crise du Golfe
Le communiqué précise qu’un délai de 10 jours a été accordé à la mission diplomatique qatarie et que la décision du gouvernement tchadien a été notifié à l’ambassadeur de l’émirat, depuis la veille, lors d’une audience avec le ministre tchadien des affaires étrangères. Le Tchad a également annoncé, dans son communiqué, que sa mission diplomatique du Tchad à Doha sera fermée et le personnel en poste rapatrié.

« Pour sauvegarder la paix et la stabilité, le Tchad appelle le Qatar à cesser toute action pouvant porter atteinte à sa sécurité, ainsi que celle des pays du Bassin du Lac Tchad et du Sahel ».

En juin dernier, le Tchad avait déjà rappelé son ambassadeur à Doha « pour consultations» à la suite de la crise dite du Golfe qui prend désormais une tournure africaine.

TchadConvergence

One thought on “Le Tchad ferme l’ambassade du Qatar à N’Djaména et accuse Doha de « tentatives de déstabilisation à partir de la Libye »

  1. Ping : Le Tchad ferme l’ambassade du Qatar à N’Djaména et accuse Doha de « tentatives de déstabilisation à partir de la Libye »: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *