«

»

Oct 29

La grogne sociale s’élargit au Tchad : les magistrats en grève sèche jusqu’au 11 novembre

1 026 vues

palais-de-justice-a-ndjamena(N’Djaména, 29 octobre 2016) – Les magistrats ont lancé une grève vendredi au Tchad, élargissant le mouvement social qui sévit dans le pays.

La grève des magistrats débute au lendemain de la grève sèche ordonnée par la plateforme de revendication syndicale touchant le secteur de l’éducation et de la santé.

Les magistrats observent eux-aussi une grève sèche une période de deux semaines à partir de ce vendredi 28 octobre jusqu’au 11 novembre prochain.

Ils exigent entre autres le retrait immédiat du décret portant réduction des indemnités d’une catégorie des agents de l’état et le respect des textes constitutionnels.

La justice tchadienne est déjà paralysée par une grève sèche déclenchée depuis presque trois semaines par les greffiers dont le syndicat est affilié à l’Union des Syndicats du Tchad (UST).

Reportage d’André Kodmadjingar à N’Djamena pour VOA

 

(2 commentaires)

  1. Oufalba chrinous

    Mêmes les magistrats sont en grève,le pays est arrêté net.

  2. Haliki

    Il ya tjrs des grèves et pas de solution dans notre pays le Tchad.Comment peut_ ont faire pour trouvé la solution?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>