Idriss Déby tente encore de diviser pour mieux régner: « les Tchadiens arabophones sont plus patriotes que les francophones »

Dans une interview accordée en arabe à la télévision nationale, l’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 28 ans tente maintenant de diviser les tchadiens selon la langue et la culture.

« Les tchadiens arabophones sont plus patriotes que les francophones aliénés par la colonisation et la culture occidentale », a déclaré le despote du Palais rose dans une tentative de management linguistique, après avoir divisé les Tchadiens suivant la religion en instaurant le serment confessionnel dont la formule a été écrite par le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques (CSAI) dans un pays laïc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.