Accueil > À la Une > Grève dans les hôpitaux au Tchad: les médecins menacent de durcir le mouvement
1 586 vues

Grève dans les hôpitaux au Tchad: les médecins menacent de durcir le mouvement

Les médecins tchadiens risquent d’aller en grève sèche sans service minimum.

Selon les informations de Alwihdainfos, le syndicat national des médecins du Tchad tiendra une assemblée générale (AG) évaluatrice dans la journée du 5 juin 2018 au sein de l’ex-DRH du ministère de la santé, en face du FAO dans le 3ème arrondissement de la ville de N’Djaména.

Les médecins tchadiens ont décidé d’aller en grève sèche et illimitée jusqu’à satisfaction totale, selon un des médecins qui a requis l’anonymat. D’après ce médecin, cette AG de la journée sera consacrée à une probable proposition de grève de soutien des cliniques privées et des hôpitaux confessionnels.

Pour lui, il faudrait bien que les dirigeants hument réellement la souffrance du bas peuple. En outre, il faut, selon lui, mettre aussi en garde les étudiants en médecine qui entrent dans les hôpitaux pour réaliser les soins des tiers.

Pour le cas des étudiants en médecine, le chargé académique de la faculté de médecine a pris des dispositions pour contrer les étudiants récalcitrants.

Un tour dans quelques hôpitaux a permis de constater de près l’effectivité de la grève, du centre de fistule Assiam Vantou en passant par la polyclinique et l’hôpital de la mère et de l’enfant, le constat est acerbe. Les nouveaux nés ne reçoivent aucun vaccin, certains malades jonchent sur le sol, les cas les plus déplorables sont ceux qui sont en réanimation, assistés par des infirmiers inexpérimentés. Les malades souffrant des calculs rénaux auront eux aussi des difficultés pour faire la dialyse car les médecins, aussi judicieux que leurs collègues de l’hôpital de la renaissance, doivent aussi emboîter les pas. Tout cela sera débattu dans la journée si rien n’obstrue l’AG.

TchadConvergence avec Alwidainfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.