samedi 25 septembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Dialogue national inclusif au Tchad: l’UFDD pose des conditions préalables à sa participation

Dans un communiqué de presse publié le 27 août 2021, l’Union des Forces pour la Démocratie et le Développement (UFDD) exige la réhabilitation de l’ancien président Hissein Habré, décédé le 24 août au Sénégal, comme condition préalable à sa participation au dialogue national inclusif au Tchad.

Selon le communiqué, c’est après consultation des instances de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) autour de son président, le Général Mahamat Nouri Allatchi, que le mouvement politico-militaire a posé comme une des conditions préalables à sa participation au dialogue national inclusif, la réhabilitation de l’ancien président Hissein Habré.

« Parmi les préalables de l’UFDD pour participer au dialogue inclusif prôné par le conseil militaire de transition, le mouvement exige la réhabilitation de l’ex-président Hissein Habré décédé à Dakar le mardi 24 août 2021, et que le régime en place lui dénie toute reconnaissance et honneur dû à son rang d’ancien président de la République. Hissein Habré fait partie du patrimoine politique du Tchad et des Tchadiens, nul ne peut lui enlever ce brevet, quel qu’en soit ce qu’on lui reproche. Hissein Habré est mort, et en droit, toute action pénale s’éteint d’elle-même. Musulmans, chrétiens, ou juifs, tous dans leurs us pardonnent aux morts. Les peuples dignes pardonnent et se recueillent face à la mort. L’UFDD ne peut accepter cette injustice et créer un précédent dans l’histoire du Tchad. La paix entre Tchadiens passe par là ».

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.