samedi 27 novembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

Deux observatoire citoyens émettent des réserves sur la conduite de la transition au Tchad

L’Observatoire citoyen de la transition (OCT) et la Coordination nationale du comité de suivi de l’appel à la Paix et à la réconciliation (CSAPR) ont organisé le 26 août, à la bibliothèque nationale de N’Djaména, un forum d’échanges de la société civile en perspective du dialogue national inclusif au Tchad.

Le forum vise à faire ressortir l’expression des opinions de la population afin que les acteurs politiques y tiennent compte. Il entend « marquer la conscience des acteurs politiques et partant des populations », explique Clément Abaifouta, 1er vice-président de l’OCT.

« Le Tchad a besoin d’un changement réel et profond. Nous avons osé proposer, sinon tracer un chemin devant mener nos aspirations à terme. Si nous ne tenons pas ce pari, nous serons condamnés par la jeune génération », a-t-il poursuivi.

L’évolution du processus de transition suscite des inquiétudes et réserves pour les participants. Madame Issa Djimet Catherine constate que depuis le 20 avril 2021, le processus engagé ne fait pas toujours l’unanimité. Des participants relèvent que le Conseil militaire de transition (CMT) s’arroge des pouvoirs exorbitants, prend des décisions en outrepassant le cadre de ses pouvoirs avec l’absence de consensus et regrettent la mise en place du Conseil national de transition (CNT) avant le dialogue national inclusif.

Des exigences sont formulées par les participants :

  • La révision de la charte de transition en mentionnant clairement que les personnalités qui dirigent la transition ne peuvent se présenter aux futures élections;
  • Et le strict respect des 18 mois prévus pour la transition.

Les participants recommandent aux autorités de transition de tenir compte des propositions et avis largement recueillis auprès des populations, et souhaitent que les résolutions du prochain dialogue national inclusif soient revêtues de force obligatoire et qu’elles aient un caractère souverain.

Avec Alwihda Info

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.