mercredi 30 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow
               
                   

Des affrontements à Koufra entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens dans le sud-est de la Libye

Des affrontements ont éclaté à Koufra, dans le sud-est de la Libye, entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens selon la chaîne Al-Arabiya.

Deux combattants d’une brigade locale appelée « Sabil Al-Salam » dans la ville de Koufra, dans le sud-est libyen, ont été tués dans des affrontements avec des groupes rebelles tchadiens sur le passage de la frontière, selon une information donnée par le site libyanexpress.com. Les affrontements qui ont éclaté ce samedi ont également fait 7 rebelles tchadiens tués, selon toujours le média libyen.

 

 

Plusieurs sources dans le sud de la Libye confirment des affrontements entre la brigade zawiya de Koufra et un groupe de rebelles tchadiens.

La brigade « Sabil Al-Salam » est une brigade salafiste basée à Koufra et est loyale à l’Armée Nationale Libyenne (ANL) du Maréchal Khalifa Haftar. Le camp de Haftar accuse systématiquement les rebelles Tchadiens d’être des mercenaires aux soldes des milices extrémistes libyennes, financés par le Qatar.

Il faut aussi rappeler que le Tchad a fermé l’ambassade qatarie et accuse Doha de « déstabilisation » du pays à partir de la Libye. Le Qatar a qualifié « d’infondées » les accusations de N’Djamena contre Doha.

Selon la presse égyptienne, le Président Abdel Fattah al-Sissi aurait transmis au satrape tchadien, lors de sa visite à N’Djamena, la semaine dernière, un dossier complet prouvant l’implication du Qatar dans le financement des extrémistes en Libye, mais aussi le financement des rebelles tchadiens opérant dans ce pays. C’est donc le dictateur égyptien, à la solde de l’Arabie saoudite aux côtés de laquelle il s’est engagé, il y a bientôt trois mois, dans une lutte à mort contre le Qatar, qui aurait déclenché les tensions entre le Tchad et le Qatar. Questionné sur ce sujet par RFI, le ministre tchadien de la Sécurité, Ahmat Mahamat Bachir se borne à répondre que son pays ne permettra à personne, ni à un quelconque État de menacer la stabilité du Tchad.

Koufra est une oasis très isolée de la région de la Cyrénaïque, au sud-est de la Libye et elle est très stratégique car elle se situe sur le triangle Tchad-Soudan-Égypte, où sévissent des groupes armés s’impliquant dans des activités telles que la contrebande, le transport des migrants ou le trafic de la cigarette et de la drogue.

TchadConvergence

Merci de partager cet article...
  • 249
    Partages

2 Comments

  • Des affrontements à Koufra entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens dans le sud-est de la Libye: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

    […] Continuer à lire » […]

  • Obyeskemi

    ما حدث بين قوات حفتر في منطقة الكفرة ليست من الصورة التشادية لا هم من مرتزقة دارفور وهم من حركة مني مناوي كما أكد هذا الخبر شخص رفيع في الثورة التشادية

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.