mercredi, septembre 23Bienvenue !
Shadow

Délégation du Tchad en Israël: cacophonie autour d’une ouverture d’une mission diplomatique à Jérusalem

Modifié le mercredi 09 septembre 2020 à 10h25 Par TchadConvergence

Le ministère tchadien des Affaires étrangères a démenti dans un communiqué mardi soir tout projet d’ouverture d’une mission diplomatique à Jérusalem. « La reprise des relations diplomatiques entre le Tchad et Israël n’entame aucunement la position du Tchad sur la question de la Palestine et des territoires arabes occupés », a-t-il précisé. 

Ce démenti fait suite à une information de la chaîne Channel 12 publié plus tôt ce mardi, selon laquelle le Tchad aurait fait part de son intention d’ouvrir une mission diplomatique officielle à Jérusalem d’ici un an.

Cette information a également été infirmée par un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, affirmant au Times of Israel qu’elle avait été donnée « sans fondement ». Mark Regev, porte-parole du bureau du Premier ministre israélien, a pour sa part uniquement confirmé la rencontre entre Benyamin Netanyahou et Abdelkérim Idriss Déby, fils du Maréchal du Tchad.

Pourtant, selon le Cabinet du Premier Ministre israëlien, la délégation tchadienne, arrivée ce mardi, a rencontré le Premier ministre israélien pour discuter de « l’ouverture possible » d’une ambassade du Tchad à Jérusalem.

« A la suite de la reprise des relations avec le Tchad [en janvier 2019], nous avons discuté de la nomination des ambassadeurs et de l’ouverture de missions diplomatiques, y compris la possibilité d’ouvrir une ambassade à Jérusalem », avait déclaré sur Twitter le Premier Ministre israëlien Netanyahou, dont les services ont aussi fait état de discussions à propos de terrorisme, de cybersécurité et d’agriculture.

La délégation tchadienne conduite par le directeur adjoint du Cabinet présidentiel, Abdélkérim Idriss Déby, devrait également rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, le ministre de l’Economie, Eli Cohen et d’autres. Le patron du renseignement du Tchad, Ahmat Kogri fait partie de la délégation.

Israël et le Tchad ont rompu leurs relations en 1973, à la suite de la guerre de Kippour.

TchadConvergence avec i24news.tv

Merci de partager cet article...
  • 9
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.