«

»

Nov 01

C’est raté, N’Djaména ne sera jamais la vitrine de l’Afrique: « l’Arche de la Liberté » en ruine à l’image de toutes les infrastructures éducatives, sanitaires et routières

897 vues

Comment peut-on construire une gigantesque œuvre architecturale à coup de milliards de FCFA pour ne durer que six ans ? « L’Arche de la Liberté » qui se trouve sur la Place de la Nation située en face du Palais rose à N’Djamena, construite en 2010 pour célébrer le cinquantenaire de l’indépendance du Tchad est en ruine, 6 ans après sa construction par le sénégalais Pierre Goudiaby Atepa. Faute de jardin public ou de parc digne de ce nom dans la ville, la Place de la Nation était devenue le rendez vous des balades amoureuses du crépuscule. Désormais, il est très dangereux de se promener par là au risque de prendre un pavé sur la tête. Voir l’image ci-dessous de Tchadinfos.

place-de-la-nation-a-ndjamena

(1 commentaire)

1 ping

  1. Mht Saleh

    Mes Frrs Regardz Vs Mm Sa Par Cmnt Le Tchad Va Etre Vitrine D L Afrique Quand A Mw Je Prefere A Ce Qu Ont Prend L Example D Guinee Equatoriale Ou Celui D Cote D Ivoire Pour Que Le Tchad Va Etre Vitrine D L Afrique

  1. C’est raté, N’Djaména ne sera jamais la vitrine de l’Afrique: « l’Arche de la Liberté » en ruine à l’image de toutes les infrastructures éducatives, sanitaires et routières: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TC

    […] Continuer à lire » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>