Accueil > À la Une > Au Tchad, l’ancien maire Laoukein Kourayo Médard jeté en prison et la traque de ses proches s’intensifie, il ne fait pas bon d’être opposant à Moundou
4 699 vues

Au Tchad, l’ancien maire Laoukein Kourayo Médard jeté en prison et la traque de ses proches s’intensifie, il ne fait pas bon d’être opposant à Moundou

(Moundou, 7 août 2017) – Au Tchad, cinq proches de l’opposant Laoukein Kourayo Médard, l’ancien maire de la capitale du Logone occidental, sont convoqués ce lundi matin 7 août à la police judiciaire de Moundou.

Selon la radio Fm Liberté, une convocation est adressée par la police judiciaire à la famille de l’ancien maire de Moundou, Laoukein Kourayo Médard. Il s’agit de trois de ses enfants et deux de ses parents qui doivent se présenter ce matin à la police judiciaire. Sa famille se dit inquiète.

L’ex-maire de Moundou, un ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, a été arrêté il y a plus de trois semaines et mis en examen pour «détournement de biens» et «complicité».

Le conseil municipal de Moundou l’avait déjà été destitué pour « malversations financières ». Pour N’Djamena, il s’agit donc d’une affaire judiciaire et non politique. La femme de l’opposant, Gisèle Keiro, n’est pas de cet avis. Elle est très inquiète pour l’état de santé de son mari, qui relève d’une opération. «Sa santé, avec la saison des pluies – il pleut abondamment depuis deux jours – avec l’humidité, avec sa fragilité, il est sur le sol, sur le ciment. On lui a mis une couverture mais il est dans la fraîcheur et cette humidité sur une natte», confie-t-elle.

Gisèle Keiro est inquiète pour toute la famille depuis que deux enfants de l’opposant, son fils aîné et sa cadette, ont été convoqués à la police judiciaire. Mme Keiro craint que le pouvoir ne veuille les «punir», dit-elle, pour les engagements politiques de leur père. Comme l’a été son oncle paternel.

Ce samedi 5 août, une vingtaine de chefs de partis d’opposition ont été empêchés de rendre visite en prison à l’ancien maire de Moundou. Des forces de sécurité les ont interceptés aux abords de la maison d’arrêt de cette ville. Des fouilles ont donné lieu à des altercations entre les forces de sécurité et les opposants. L’un de ceux-ci, Mahamat Adoum, président du Parti National Républicain et ancien ministre, a tenté de filmer la scène avec son téléphone. Ce qui lui a valu d’être interpellé, selon Bidi Valentin, un député qui faisait partie de la délégation. Il a été libéré ce dimanche.

Ainsi va le Tchad d’Idriss Déby, qui règne avec une main de fer depuis plus de 27 ans dans un pays en faillite, et allié inconditionnel de la France dans la lutte contre le terrorisme.

TchadConvergence avec RFI

One thought on “Au Tchad, l’ancien maire Laoukein Kourayo Médard jeté en prison et la traque de ses proches s’intensifie, il ne fait pas bon d’être opposant à Moundou

  1. Ping : Au Tchad, l’ancien maire Laoukein Kourayo Médard jeté en prison et la traque de ses proches s’intensifie, il ne fait pas bon d’être opposant à Moundou: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.