Accueil > À la Une > Tchad: une « journée sans presse » mercredi 21 février, pour protester contre l’impunité des violences policières
1 772 vues

Tchad: une « journée sans presse » mercredi 21 février, pour protester contre l’impunité des violences policières

L’Union des Journalistes Tchadiens (UJT), en collaboration avec d’autres corporations de la presse tchadienne, décrète une journée sans presse à partir du mercredi 21 février, du matin jusqu’à minuit sur l’ensemble du territoire national, a appris Alwihdainfo.

Cette journée sans presse vise à protester contre les agressions que subissent les journalistes dans l’exercice de leur métier sur le terrain, perpétrées par les agents de l’Agence Nationale de la Sécurité (ANS), police politique du régime et les éléments des forces claniques « de l’ordre ».

Ces derniers ne sont généralement ni poursuivis, ni punis par rapport à la gravité de leurs actes posés sur des journalistes.

Selon une alerte qui vient de nous parvenir, l’activité Kemba Didah Alain, deuxième Porte-parole du mouvement citoyen « Iyina » a été arrêté ce matin aux environs de 8 heures et conduit au commissariat central de N’Djamena.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.