Tchad: le Président Déby a-t-il décliné l’invitation de Macron en raison de la visite du Premier ministre soudanais ?

/4 618 vues

Les Présidents des pays du G5 Sahel ont été invités à Pau, dans le Sud de la France, le 16 décembre, afin de clarifier leurs positions sur la présence militaire française et sur le sentiment anti-français qui monte notamment au Mali et au Burkina Faso.

Le jeudi 12 décembre, le sommet du G5 Sahel a été reporté à début 2020 par le Président Emmanuel Macron suite à l’attaque terroriste de la base militaire d’Inates au Niger qui a fait 71 morts et plusieurs blessés dans les rangs de l’armée.

Mais, avant que le sommet ne soit reporté, le mercredi 11 décembre, tous les Présidents des pays membres du G5 avaient donné leur accord de principe pour se déplacer à Pau sauf, le Tchadien Idriss Déby en raison d’un hôte de marque qu’il devait recevoir quasiment à la même date. « N’eût été une question de calendrier, je crois que le Président serait parti parce qu’il était à tous les rendez-vous relatifs à la question de la sécurité et à la paix. Donc il n’y a pas d’autres raisons à cela », a déclaré Oumar Yaya Hissein, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement tchadien qui ajoute qu’il ne faut pas donner une autre connotation à cette rencontre.

Il faut noter que l’Envoyé Spécial du Président français pour le Sahel, Christophe Bigot qui est allé au Niger et au Mali pour remettre l’invitation personnelle du Président Macron, n’est pas allé à N’Djaména pour la remise de l’invitation. Il semble que, pour Paris, la « question de calendrier » n’est pas une excuse valable pour son absence.

Ce lundi 16 décembre, le Président Idriss Déby a reçu le Premier ministre soudanais, Dr Abdallah Hamdok, à la tête d’une forte délégation comprenant des membres du gouvernement et certains de ses proches collaborateurs.

C’est une visite d’amitié et de travail qui s’inscrit dans le cadre des échanges constants et périodiques entre le Tchad et le Soudan, nous dit le Palais rose.

Après l’entrevue avec le despote tchadien, une séance de travail élargie s’est tenue entre les deux délégations. Le Premier ministre soudanais et le Ministre Secrétaire général adjoint de la présidence, Hissein Brahim Taha, entouré des membres de deux délégations, ont épluché tous les sujets qui embrassent la coopération entre le Tchad et le Soudan, selon toujours le Palais rose.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.