Tchad: le Colonel Abdelkerim Idriss Déby nommé directeur adjoint du Cabinet civil de la Présidence

/3 421 vues

Par un décret lu à la télévision nationale tchadienne, le Colonel Abdelkerim Idriss Déby est nommé, ce mardi 9 juillet, directeur adjoint du cabinet civil de la Présidence de la République.

Nommé en mars 2018 à la tête de la Coordination militaire du ministère des Affaires étrangères (MAE), Abdelkerim Idriss Déby, fils du dictateur tchadien, rejoint désormais le cabinet civil de son père. Il vient seconder Abdoulaye Sabre Fadoul qui a fait son retour comme directeur du cabinet civil.

Abdelkerim Idriss Déby remplace à ce poste Mahamat Ibrahim Djamaladine nommé ministre de l’Environnement dans le gouvernement du 30 juin.

En décembre 2018, Abdelkerim Idriss Déby a aussi été nommé président du Comité permanent des Nations unies chargé des questions sécuritaires en Afrique centrale.  

Fraîchement diplômé en 2015 d’un bachelor, équivalent de la licence dans l’enseignement supérieur francophone, en Science économiques, Défense et Stratégie de la prestigieuse académie militaire de West Point aux États-Unis, et officier de l’armée tchadienne, Abdelkerim Idriss Déby s’était engagé dans l’entrepreneuriat à son retour au Tchad. À 26 ans, il s’engage avec son copain du lycée Montaigne, Naïr Abakar, dans l’organisation d’un salon international de l’étudiant africain. L’objectif était de rassembler une centaine d’écoles africaines du 23 au 25 février 2017 à N’Djamena et d’accélérer le développement d’un site internet simplifiant les démarches de pré-inscription dans l’enseignement supérieur africain.

Désormais, Zakaria Idriss Déby n’est plus le seul fils du despote tchadien à s’être engagé en politique au Tchad.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.