jeudi 02 décembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Répression

Détention de militants de la société civile et assassinat de prisonniers au Tchad: les partenaires occidentaux « préoccupés » par l’escalade de la répression

Détention de militants de la société civile et assassinat de prisonniers au Tchad: les partenaires occidentaux « préoccupés » par l’escalade de la répression

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Déclaration locale conjointe de la Délégation de l’Union européenne, de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, de l’Ambassade de France, de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique et de la Représentation de la Suisse. Nous sommes préoccupés par la détention de plusieurs militants de la société civile, par l’absence d’information sur les charges retenues contre eux, ainsi que sur les conditions de leur détention, et souhaitons réitérer notre attachement au respect des libertés fondamentales, parmi lesquelles les libertés de l’expression et de manifestation, qui sont des composantes essentielles de la démocratie. Les acteurs de la société civile devraient jouer un rôle central dans le renforcement de la démocratie et de l´État de droit. Nous encourageons le Tchad à veiller au...
Tchad: intimidations, tirs à balles réelles, enlèvements, séquestrations, tortures,… quand les forces de l’ordre deviennent hors-la-loi

Tchad: intimidations, tirs à balles réelles, enlèvements, séquestrations, tortures,… quand les forces de l’ordre deviennent hors-la-loi

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
(N'Djaména, 3 mars 2017) - Les stigmates de la violence policière demeurent encore vivaces dans l'esprit de quelques enseignants et responsables rencontrés par Djimet Wiche Wahili du journal Alwihdainfo au lycée de Walia dans le 9ème arrondissement de N'Djaména. L'odeur de gaz lacrymogène est encore présente dans toute l'administration 24 heures après les incidents et l'on peine à ouvrir les yeux. Selon une information reccueillie auprès d'un enseignant du lycée de Walia, quelques étudiants sont venus siffler ce mercredi 1er mars aux environs de 10h30, et quelques élèves curieux sont sortis de leur classe pour voir ce qui se passait dans la cour. Avant d'ajouter que la police est arrivée aussitôt et a commencé à tirer sans discernement, sans que les élèves ne soient impliqués. Plus...
Tchad: Journée d’hommage aux martyrs de la démocratie

Tchad: Journée d’hommage aux martyrs de la démocratie

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
A l'occasion de la commémoration du neuvième anniversaire de la disparition forcée d'Ibni Oumar Mahamat Saleh, les leaders des partis politiques de l'opposition en collaboration avec ceux de la société civile organisent ce samedi 11 février 2017 au Centre Al-Mouna une journée d'hommage aux martyrs victimes de la dictature au Tchad. Programme de cette Journée d'hommage aux martyrs: 9h00 - 9h30: Mot de bienvenue de Monsieur Ganghnon Mbaimon; 9h30-10h00: Témoignage de Monsieur Ngarledjy Yorongar, président du parti FAR; CONTRIBUTIONS ET ASPECTS JURIDIQUES: Contribution de Maître Allahissem Djaïbé – Président de la commission d’enquête sur les évènements de février 2008; Contributions de Monsieur Ibedou Mahamat Nour , défenseur des droits de l’homme; Contribution de ...
Tchad: 11 opposants dont 2 chefs de partis écroués à la sinistre prison d’Am-Sinéné dans une cellule de 4m carré où se trouvent déjà 100 de personnes

Tchad: 11 opposants dont 2 chefs de partis écroués à la sinistre prison d’Am-Sinéné dans une cellule de 4m carré où se trouvent déjà 100 de personnes

Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
(N'Djaména, 24 novembre 2016) - Onze opposants dont deux chefs de partis membres du Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (FONAC) jugés mercredi ont été conduits à la Maison d'arrêt de N'Djamena, capitale du Tchad. Les présidents du RPR et de l’AFP, Mahamat Barh Bechir Kindji et Gapili Gondebné comparaissaient à côtés de leurs co-détenus sous l’accusation de participation à un attroupement non armé, après qu’ils ont été interpellés lors du meeting interdit du 17 novembre dernier. Ainsi, les deux leaders rejoignent en prison Dinamou Daram, président du PSF, détenu depuis presque trois mois pour avoir publié un communiqué appelant la population à la désobéissance civile en ne payant pas de taxes et autres amendes. Ces opposants ont été interpellés apr...