vendredi 30 octobre 2020Covid-19 :1468 cas, 1306 guéris, 97 décès.
Shadow

Étiquette : Minusma

Lutte contre le terrorisme au Sahel et au Lac Tchad: Idriss Déby tente de recoller les morceaux avec ses alliés

Lutte contre le terrorisme au Sahel et au Lac Tchad: Idriss Déby tente de recoller les morceaux avec ses alliés

Avant-Garde, Vu du Tchad
Selon le ministère des Affaires étrangères, le Tchad est toujours membre à part entière de la force multinationale mixte pour lutter contre Boko Haram, du G5 Sahel et de la Minusma au Mali. Cette mise au point diplomatique intervient alors que le Président Déby avait annoncé jeudi à la télévision nationale le retrait de ses hommes des opérations militaires à l'extérieur du pays. Dans une vidéo diffusée vendredi, le Président tchadien Idriss Déby avait évoqué la mort de soldats tchadiens «pour le lac Tchad et pour le Sahel» et avait annoncé qu'«à compter d'aujourd'hui aucun soldat tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad». Ces propos ont été «sortis de leur contexte» et «interprétés de façon erronée», a fait savoir ce dimanc...
26 militaires d’ethnie Gorane du contingent tchadien au Mali arrêtés et envoyés au bagne de Koro-Toro

26 militaires d’ethnie Gorane du contingent tchadien au Mali arrêtés et envoyés au bagne de Koro-Toro

Avant-Garde, Gouvernance
La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) a annoncé ce samedi dans un communiqué que "des militaires tous originaires des provinces du Borkou-Ennedi-Tibesti (B.E.T) ont été mis aux arrêts et déportés de force à N'Djamena par avion." "Leur arrestation a un lien avec la tension militaire dans la zone de Miski", selon l'ONG. La CTDDH se dit "extrêmement inquiète pour leurs vies". "Les proches parents de ces militaires sont sans nouvelles d'eux et ignorent où ils se trouvent en ce moment", indique le secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou.  Mais que s'est il réellement passé le 16 octobre 2019 au sein du contingent tchadien de la force onusienne MINUSMA déployée dans la région de Kidal, au nord du Mali ? Voici les faits qui nous ét...
Le face-à-face entre Idriss Déby et une mère éplorée d’un des dix soldats tchadiens tués au Mali

Le face-à-face entre Idriss Déby et une mère éplorée d’un des dix soldats tchadiens tués au Mali

Avant-Garde
Après les honneurs militaires rendus au Camp du 27, les 10 soldats du contingent tchadien de la MINUSMA ont été inhumés au cimetière militaire de Farcha, en présence de plusieurs délégations étrangères et du despote local. C'est sous les cris de douleur des familles que les dix cercueils des soldats tués lors de l'attaque d'Aguelhok, au Mali, ont été exposés au cimetière militaire de Farcha à N'Djaména. Avant l'inhumation des dix soldats, Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint aux opérations de paix des Nations unies leur a rendu un dernier hommage. « L’attaque du 20 janvier dernier est, à ce jour, la plus meurtrière, mais elle restera avant tout dans les mémoires en raison de l’héroïsme de ces soldats de la paix qui, alors qu’ils venaient d’arriver, il ...
Mali: cérémonie d’hommage solennel aux 10 casques bleus tchadiens tués dans le nord du pays

Mali: cérémonie d’hommage solennel aux 10 casques bleus tchadiens tués dans le nord du pays

Avant-Garde
Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unis, Mahamat Saleh Annadif, a présidé ce dimanche à Bamako,  la cérémonie d’hommage solennel aux 10 Casques bleus tchadiens tombés le 20 janvier lors de l'attaque du camp de la MINUSMA à Aguelhoc dans le nord du Mali, avant le départ de leurs dépouilles pour N’Djamena. De nombreuses personnalités maliennes dont le Président Ibrahim Boubacar Keita, le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga, des membres du gouvernement, des représentants des institutions maliennes, des ambassadeurs accrédités au Mali et des représentants de la société civile, ont pris part à la cérémonie. "Dormez en paix, soldats de la paix", a dit le Président Ibrahim Boubacar Kéita qui rend hommage aux 10 Casques bleus tchadiens morts au combat c...

Tchad: primes non versées, pertes sur plusieurs fronts, clochardisation,… malaise dans l’armée clanique du dictateur Idriss Déby

Gouvernance
Le Tchad a annoncé hier, lundi 26 juin, avoir perdu huit soldats dans le week-end au cours d'un raid contre les islamistes de Boko Haram en territoire nigérian. Des combats qui ont permis à l'armée tchadienne, tête de proue dans la lutte contre l'islamisme au Sahel de porter un coup au mouvement terroriste. Mais le Tchad qui traverse une crise financière supporte de moins en moins l'indifférence de la communauté internationale. Samedi et dimanche huit soldats tchadiens sont tombés en combattant les hommes de Boko Haram en territoire nigérian. Un chiffre qui rallonge la comptabilité macabre que le pays enregistre depuis 2013, date de son engagement au Nord-Mali contre al-Qaïda au Maghreb islamique et deux ans plus tard au Cameroun et au Nigéria contre Boko Haram, version tropicale de...