Accueil > À la Une > Les Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France soutiennent la lutte armée contre le dictateur Idriss Déby
2 727 vues

Les Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France soutiennent la lutte armée contre le dictateur Idriss Déby

La Résistance armée au Tchad est toujours légitime.
La Résistance au Tchad n’a jamais été un choix mais une imposition des différents régimes.

Rappelons-nous qu’au Tchad le droit à la résistance est un droit constitutionnel ainsi qu’à l’instar de la plupart des pays dans le monde la constitution Tchadienne intègre dans son préambule et attribue ce droit à la résistance au peuple Tchadien en cas des violations des ses droits fondamentaux, ..en cas des confiscations du pouvoir par la force…
En effet voilà ce que stipule le préambule de la constitution Tchadienne … [- Nous affirmons notre opposition totale à tout régime dont la politique se fonderait sur l’arbitraire, la dictature, l’injustice, la corruption, la concussion, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le confessionnalisme et la confiscation du pouvoir .
– Affirmons notre volonté de coopérer dans la paix et l’amitié avec tous les peuples partageant nos idéaux de liberté, de justice …]…

Mais malheureusement que les régimes successifs au Tchad n’ont pas pu respecter ce préambule ; Ainsi que depuis plus de 40 ans qu’on assiste à des défilés des régimes politico-militaires au pouvoir: de Habré, Goukouni, jusqu’à l’actuel général Idriss Deby, lequel sans doute en traîne d’éteindre encore tout espoir de changement dans ce pays avec ses 28 années de confiscations au compteur et cherchait bien évidement à se pérenniser au pouvoir en monarque après le fameux forum national inclusif 2018.

Et justement notre étonnement de voir les caciques issus ces différents régimes répressifs,lesquels d’ailleurs continuent d’opprimer, frustrer, humilier et confisquer le pouvoir, ces gens se découvrent une drôle de passion à la paix et se permettaient de fustiger sans retenu la rébellion par des discours angélique en direction les jeunes au prétexte de soi-disant expérience amère, un calme relatif retrouvé ou le pays  » vient de loin « … enfin comme d’habitude vous l’avez compris c’est histoire d’endormir l’ardeur de la jeunesse révoltée.

A ce jour les caciques du régime nous lèguent un Tchad dans un état en faillite, qui n’a rien à envier même pas à la somalie, Ils ont réussit à semer une politique basée sur l’impunité,la corruption, l’arbitraire, la confiscation du pouvoir, le favoritisme,..ils ont échoué à démocratiser ce pays si ce n’est attisé le sentiment de l’appartenance ethnique, de la haine, de la division et autres perversions des institutions et des mœurs. Ils sont vraiment culottés ces, la lutte armée n’est peut que être légitime.
On ne cesse de se poser la question, est ce que ces gens sont les mieux indiqués à donner des laçons aux jeunes révoltés contre leurs régime.

Toutes fois, il vous paraîtra évident que vous n’entendrez des éloges à l’usage de la force en politique de notre part il est toujours difficile de justifier une action violente et nous ne souhaitons pas nôtre situation du Tchad aux autres peuples mais dans le cas notre pays le Tchad on dit jamais assez c’est imposition du régime, d’une élite archaïque, égoïste qui a bloqué tout espoir d’alternance politique,de renouvellement de sa classe politique, et prône l’impunité, la corruption, l’arbitraire… Face à des tels politiques et humiliations pareilles, le Tchadien ne peut pas rester indifférent et fort heureusement que la constitution de son pays lui attribut le droit à la résistance dans son préambule. Donc la jeunesse Tchadienne ne s’en privera pas bien évidement de cette légalité constitutionnelle pour s’exprimer son opposition à la confiscation du pouvoir, elle ne restera pas les bras croisés AUTREMENT elle est suffisamment intelligente elle n’est et sera pas une vas en guerre comme le souhaitent passer les propagandistes du régime dans leurs messages (caravanier néo-paisible), détrompez vous d’ailleurs la la résistance armée ne serait pas le maillon faible de la scène politique d’où votre surprise sera de taille.

Mais enfin revenons, qui n’aimerait pas vivre la paix dans un État démocratique où son droit le plus élémentaire ne sera plus bafoué où un agent de l’État ne lui fera plus peur mais au contraire le protégera, … un pays où les processus démocratique ne sont pas bloqués comme le cas chez nous en ce moment même où on se cherche encore !

Le pays en dégringolade depuis les années 1990 enfin après l’éviction du P.M de la transition M. Moungar à nos jours, la République ne fait que reculer malgré les occasions économique enregistrées, les caciques n’ont pas pu relever la république et pire en matière politique il se dessine une « Monarchisation » de l’État après leurs dernière mascarade de forum national inclusif boudée par toutes les forces vives de la nation dont il est inutile d’y revenir dessus, tellement nul.

S’interroger en ce moment et après 28 ans de règne d’un seul homme à la tête du pays sur l’utilité de la lutte armée au Tchad ? Franchement cela relève tout simplement de l’hypocrisie des Hommes, de leurs mauvaise foi; c’est une entreprise lancée pour de maintenir la population dans l’inaction . Cette option de la force est imposée aux Tchadiens par un Deby arrogant et malade du pouvoir n’a pas des raison poser.

Enfin nous avons l’ultime conviction que la force reste le seul moyen le plus efficace ou la rue pour sauver le pays de cet otage de Deby et ses bouffons afin d’arriver à une alternance politique. Bref les nou sont pas rassurants tout les échos des cris alarmants lancés ces derniers temp, par les organisations de la société civile, les A.D.H, les partis de l’opposition.., les Associations, les syndicats au Tchad sur la situation qu’ils décrivent désastreuse et inquiétante que traverse le pays et nous disons Il est encore plus que temps et urgent pour que les jeunes rejoignent en masse les amis et camarades au terrain pour libérer leur pays du joug de la dictature.

Ceci dit pour l’instant pas de formule magique et nous soutenons et avons un respect total et une admiration sans faille à ces jeunes qui croupissent sous les grottes les armes à la mains défiant la tyrannie et jurent qu’Idriss Deby sera le dernier des espèces à confisquer le pouvoir par les armes au Tchad et nous les croyons au moins mais pas aux promesses d’Idriss Deby, la résistance au Tchad est plus légitime. Nous avons une pensée à nos camardes martyrs de la résistance et aux jeunes manifestants morts sous les balles des policiers.

LA LUTTE CONTINUE

Par Djibrine ABAKAR ISSA alias Djibrine Khirachi
Coordinateur des Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France

One thought on “Les Patriotes de la Diaspora Tchadienne de France soutiennent la lutte armée contre le dictateur Idriss Déby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.