Accueil > À la Une > Les damnés de la terre: 2018, l’année de tous les dangers au Tchad, une vague de forte chaleur s’invite pour mettre à rude épreuve nos corps affamés
1 496 vues

Les damnés de la terre: 2018, l’année de tous les dangers au Tchad, une vague de forte chaleur s’invite pour mettre à rude épreuve nos corps affamés

(N’Djaména, 6 mars 2018) – Le Tchad sera sous une forte chaleur en 2018, a annoncé lundi, la météorologie nationale.

«Le froid censé durer pendant tout le mois de février, a subitement laissé place à la chaleur. Les journées sont de plus en plus chaudes et le phénomène risque de durer encore plus», a indiqué le directeur général de la Météorologie nationale, Mbaïtoubam Elie au cours d’une conférence de presse.

Il a expliqué cette situation par le retrait du noyau des anticyclones des Açores, la de Libye et du Tibesti (extrême nord du Tchad) vers leurs positions initiales au Maroc, dans l’océan Atlantique nord, et au dessus de la Libye, qui installe déjà des augmentations progressives de la température dans le pays, de Bardaï (nord) vers le Sud.

«La déportation du noyau de la fusion de deux anticyclones vers la région du Tibesti a provoqué, une chute brutale de température et soulevé de la poussière, le mercure descend parfois entre 3° et 0° Celsius à Bardaï, avec des chutes de cristaux de glace», a ajouté M. Mbaïtoubam Elie, soulignant que la scission de ces deux anticyclones a permis à la chaleur de s’installer très vite au Tchad.

Ce faisant, il a annoncé une augmentation de la chaleur dans presque toutes les villes du pays.

TchadConvergence avec APANEWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.