mercredi 02 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow
               
                   

Le Tchad rapatrie ses 1 200 soldats déployés au Nigéria

Le ministre tchadien de la Défense nationale, Mahamat Abali Salah, a fait état, dimanche, au cours d’une communication à son bureau, du retour au pays d’un contingent de l’armée tchadienne déployée en février 2019 au Nigéria.

L’ensemble des 1 200 soldats tchadiens déployés depuis des mois au Nigeria dans le cadre de la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram sont rentrés au Tchad vendredi 3 janvier au terme de leur mission, a annoncé samedi le porte-parole de l’armée tchadienne.

« Ce sont nos éléments qui sont partis prêter main-forte aux soldats nigérians il y a plusieurs mois qui rentrent au pays, ils ont fini leur mission », a précisé le porte-parole, le colonel Azem Bermandoa, sans préciser si ces militaires allaient être relevés par d’autres. Il n’y a plus aucun de nos soldats au Nigeria. Ceux qui sont rentrés vont regagner leur secteur dans le lac Tchad , a-t-il ajouté.

Le ministre a déclaré que le retour de ces 1200 soldats est « pour des raisons tactiques et stratégiques ».

Après le départ des soldats tchadiens, des centaines de civils nigérians fuient par crainte de nouvelles attaques de Boko Haram. À Maiduguri, impossible de vivre paisiblement sans la protection de l’armée tchadienne, estiment certains habitants. « S’ils retirent l’armée, je ne retournerai pas dans mon village parce que l’on ne peut pas savoir si on est en sécurité », explique l’un d’entre eux. « Ils n’ont même pas préparé le terrain pour le retrait de l’armée », dénonce un autre.

Les militaires tchadiens rentrés du Nigeria seront prochainement déployés dans la région du lac Tchad (côté tchadien) pour renforcer un dispositif de sécurité tout au long de la frontière, a confié un haut responsable de l’administration de cette région.

Ces dernières semaines, le Tchad a été confronté à plusieurs attaques meurtrières attribuées à Boko Haram. Mi-décembre, 14 personnes ont été tuées et 13 portées disparues dans un village de pêcheurs situé sur le pourtour du Lac.

TchadConvergence avec AFP

Merci de partager cet article...
  • 67
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.