L’alternance politique, un mythe au Tchad: après 27 ans passés à la tête de l’UNDR, Saleh Kebzabo s’accroche et « rêve de vivre le départ de Déby du pouvoir »

/1 327 vues

Saleh Kebzabo a été reconduit à la tête de sa formation politique, Union nationale pour le renouveau et le développement (UNDR), pour un mandat de 5 ans à l’issue du sixième congrès qui s’est achevé ce mercredi soir dans la capitale tchadienne. 

Le sixième congrès ordinaire de l’UNDR qui devait initialement se tenir à Mongo, avant d’être interdit par le gouverneur du Guéra, s’est finalement tenu du mardi 16 au mercredi 17 avril 2019, au siège de ladite formation politique. Plusieurs militants en provenance des quatre coins du Tchad et des invités y ont pris part. 


A l’issue de ce sixième congrès ordinaire de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) , le Député Saleh Kebzabo, âgé de 72 ans, à la tête de cette formation politique depuis 27 ans sans interruption, a été reconduit par « consensus des militants par faute de candidature » pour un mandat de 5 ans.

Pour certains militants de l’UNDR, la reconduction de Saleh Kebzabo « n’est pas une surprise » mais « une stratégie pour faire face à la situation actuelle ».

« Je rêve de vivre le départ de Déby du pouvoir avant de mourir », a déclaré Saleh Kebzabo qui vient d’être destitué de son statut de Chef de file de l’opposition par la Cour suprême du Tchad dans un arrêt rendu le vendredi 12 avril 2019. Romadoumngar Félix Nialbé a été désigné comme le nouveau chef de file de l’opposition tchadienne.

Lors d’un meeting de la campagne présidentielle de 2016, l’homme qui tient notre pays d’une main de fer depuis près de trois décennies avait dit en sautillant sans décoller du sol « qu’il va les (ndlr: ses opposants) enterrer tous avant de mourir ». « Je partirai du pouvoir sans demander la permission que si j’ai a la certitude qu’après moi le Tchad demeurera en paix », avait annoncé Idriss Déby après sa réélection pour un cinquième mandat à la tête de ce malheureux pays de l’Afrique centrale.

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.