Accueil > À la Une > La guerre de l’or au Tchad: l’armée prise au piège à Miski et des troubles à Zouar
2 669 vues

La guerre de l’or au Tchad: l’armée prise au piège à Miski et des troubles à Zouar

Au troisième jour de l’opération que mène l’armée tchadienne contre les habitants du village de Miski, la situation est restée très tendue et pourrait basculer d’une minute à l’autre.

Les soldats de l’armée qui ont pu pénétrer dans le village par des brèches connues uniquement par les locaux, indiquées par des traitres collaborateurs, sont restés bloqués à l’intérieur de l’école du village et les portes de sortie du village ont été minées. Ici, les gens ont l’art de contrôler depuis les grottes tout mouvement suspect dans leur village jour comme nuit.

Le seul espoir de paix est porté par quelques médiateurs véreux qui n’ont aucune crédibilité et qui cherchent actuellement à négocier une sortie des soldats en toute sécurité par la voie des mallettes remplies d’espèces sonnantes et trébuchantes du trésor public tchadien. Mais les villageois de Miski ne semblent pas être trop intéressés par l’argent volé. Ils connaissent la valeur de l’or qui est sous leurs pieds.

L’État-major de l’armée n’a donné aucun bilan de la guerre à Miski, mais selon des sources locales, il y a eu plusieurs morts et beaucoup de blessés ont été acheminés à l’hôpital de la garnison de Faya-Largeau. Selon le site Tchadactuel, dans la journée du 27 octobre, il y a eu 4 morts et 6 blessés du côté de l’armée clanique du régime.

Dans un message publié sur WhatsApp que nous publions ci-dessous dans un montage du site Letchadanthropus-Tribune, Rozi Losso, un ancien Général de l’armée tchadienne, qui dirige la légitime défense des habitants de Miski, a demandé aux orpailleurs de quitter le Tibesti dans un délai de six jours.

Des troubles ont été signalés à Zouar, à l’ouest de Miski, toujours dans le Tibesti où le sous-préfet a été blessé et enlevé suite à l’arrestation de trois jeunes qui avaient emporté tous les documents du service des douanes.

TchadConvergence

One thought on “La guerre de l’or au Tchad: l’armée prise au piège à Miski et des troubles à Zouar

  1. Deby veut à lui seul bouffer toutes les ressources du Tchad. Du pétrole tchadien maintenant il veut passer à l’or tchadien mais ça suffit déjà le fait qu’il a exploité le pétrole le Tchad n’a rien bénéficié jus qu’aujourd’hui. Nous donneront le meilleur de nous pour qu’il ne met pas sa bouche sur l’or Tchadien.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.