jeudi 29 octobre 2020Covid-19 :1468 cas, 1306 guéris, 97 décès.
Shadow
               
                   

Enseignement supérieur: la Turquie accorde 300 bourses d’études aux meilleurs bacheliers Tchadiens de la session de juillet 2017

(N’Djaména, 16 août 2017) – La Turquie accorde des bourses d’études aux nouveaux bacheliers tchadiens de la dernière session du Baccalauréat.

Au départ, 500 meilleurs bacheliers ont été conviés par l’office national des examens et concours du supérieur (ONECS) à passer le test en vue de décrocher une place pour la Turquie.

Selon des sources proches du dossier, les bourses de la Turquie ont été obtenues suite à un accord signé entre le vice-recteur de l’Université Karabük, professeur Ibrahim Kurtul et le ministre tchadien de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, professeur Mackaye Hassane Taisso.

Les 500 lauréats sélectionnés dans huit séries (C, CA, D, DA, E, G2, G2A et G3), seront triés après le test. Selon des sources concordantes, environ 300 places sont accordées par la Turquie au Tchad.

Le ministre de l’Enseignement Supérieure, de la Recherche et de l’Innovation, M. Mackaye Hassane Taïsso avait déclaré, au micro des médias publics que, parmi les boursiers de la Turquie, certains auront une prise en charge complète et d’autres auront une prise en charge en partie et le reste sera payé par les parents.

Le ministre Mackaye rassure, par ailleurs, que les institutions d’enseignements du pays ont la capacité maximum d’accueillir environ 70.000 nouveaux étudiants.

Pour le moment, certaines universités du Tchad n’ont pas fini des précédentes années académiques, mais le ministre estime que, la plupart des universités sont en train de boucler l’année 2015-2016 et d’autres l’année 2016-2017.

Mahamat Adoum Issa

Merci de partager cet article...
  • 33
    Shares

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.