dimanche 24 octobre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

En France, la plainte d’Abbas Mahamat Tolli contre le blogueur Makaïla N’Guebla validée en appel

La plainte d’un neveu de l’ex-président tchadien, qui attaquait en diffamation et injure à Paris le journaliste blogueur Makaïla N’Guebla, résidant en France, a été jugée régulière en appel, ouvrant la voie à un procès, a appris l’AFP mercredi auprès des avocats.

Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et neveu de feu Idriss Déby, avait porté plainte pour diffamation et injure publique en janvier 2018, après un billet publié sur le site Makaila.fr, administré par Makaïla N’Guebla.

En janvier 2021, le tribunal de Paris avait estimé que cette plainte ne respectait pas les règles de procédure car imprécise et l’avait déclarée nulle. Le plaignant avait fait appel et, le 22 septembre, la cour a infirmé le jugement et renvoyé l’affaire devant le tribunal.

L’avocat de Makaila N’Guebla a indiqué son intention de former un pourvoi devant la Cour de cassation, plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français.

« On est forcément un petit peu surpris, parce que cette demande d’annulation émanait du parquet et pas de nous », a commenté Me Dominique Tricaud, ajoutant que son client ne « redoutait pas » un éventuel procès sur le fond du dossier.

« La cour a justement apprécié que M. N’Guebla ne pouvait pas se méprendre sur les faits qui lui étaient reprochés, conformément à la jurisprudence de la Cour de cassation », a estimé le conseil d’Abbas Mahamat Tolli, Me Paul-Albert Iweins, qui s’est « réjoui de ce qu’il puisse y avoir un procès au fond ».

Créé en 2007, le site Makaila.fr se présente comme « un site d’informations indépendant et d’actualités sur le Tchad, l’Afrique et le monde ». M. N’Guebla est réfugié politique en France depuis 2013 « après avoir été expulsé du Sénégal », avait-il expliqué à l’AFP en septembre 2019.

Avec l’AFP

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.