Accueil > À la Une > Coup d’État avorté: l’ambassadeur de la Guinée équatoriale au Tchad arrêté
1 062 vues

Coup d’État avorté: l’ambassadeur de la Guinée équatoriale au Tchad arrêté

La Guinée équatoriale a affirmé mercredi « avoir fait avorter » un coup d’État préparé fin décembre par un « groupe de mercenaires » étrangers qui voulaient « attaquer le chef de l’État » Teodoro Obiang Nguema pour le compte de « partis politiques d’opposition radicale ».

« Un groupe de mercenaires tchadiens, soudanais et centrafricains ont infiltré les localités de Kye Ossi, Ebibeyin, Mongomo, Bata et Malabo pour attaquer le chef de l’État, qui se trouvait dans le palais présidentiel de Koete Mongomo pour passer les fêtes de fin d’année », selon un communiqué du ministre de la Sécurité lu à la radio d’État.

Mercredi, l’AFP a appris que l’ambassadeur de la Guinée équatoriale au Tchad, en villégiature à Ebibeyin, dans la partie continentale du pays, à la frontière camerounaise, pour les fêtes de fin d’année, avait été arrêté le 30 décembre par les autorités équato-guinéennes, selon un de ses cousins et une source policière de haut rang s’exprimant sous couvert de l’anonymat, M. Enrique Nsue Anguesom est détenu depuis dans un camp militaire de Bata, la capitale économique, “pour des raisons d’enquête concernant les hommes interpellés” le 27 décembre, selon ces mêmes sources. L’information n’a pu être confirmée par l’AFP de source officielle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *