Baisse de rideau au 1er Salon africain de l’agriculture à N’Djaména: « l’Afrique peut nourrir l’Afrique »

/1 106 vues

« L’Afrique peut nourrir l’Afrique, selon le Président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré qui a clôturé la 1ère édition du Salon Africain de l’Agriculture (SAFAGRI) ce vendredi 15 mars au Palais du 15 janvier à N’Djamena en présence de son homologue tchadien Idriss Déby.

Des participants venus de 40 pays ont visité le premier Salon Africain de l’Agriculture (SAFAGRI). Pour la cérémonie de clôture, le secrétaire Exécutif du CILSS, Dr Djimet Adoum a lu la synthèse des débats contenant 11 recommandations. Il s’agit entre autres, de poursuivre la réflexion pour l’institutionnalisation du SAFAGRI sous les auspices de l’Union Africaine, d’accélérer la zone de libre échange, d’intégrer dans la politique et stratégie des Etats une vision commune africaine du concept des chaînes de valeurs, de financer la labellisation et la certification des produits agricoles africains. 


L’équipe du secrétariat permanent du SAFAGRI-CILSS

Aux noms des producteurs et transformateurs des 23 provinces du Tchad, M. Mahamat Youssouf Assad a remercié le Président Idriss Déby pour son engagement et sa détermination en faveur du développement rural. Les producteurs remercient également les partenaires techniques et financiers pour les appuis multiformes ayant permis l’organisation du SAFAGRI. 

Dans une déclaration dite de N’Djaména, lue par le ministre en charge des Mines, du Développement industriel, Commercial et de la Promotion du secteur privé, Ahmat Mahamat Bachir, le gouvernement de la République du Tchad réaffirme son engagement à apporter un appui institutionnel, politique et matériel nécessaire pour faire du SAFAGRI, un cadre permanent de concertation et de promotion de l’agriculture africaine. En outre, la Première Dame du Niger, Lalla Malika Issoufou et la Première Dame du Tchad Hinda Déby ont accepté à la demande du secrétariat exécutif du CILSS, d’être les championnes de la sécurité alimentaire et nutritionnelle du CILSS. 

En sa qualité de présidente du haut comité de pilotage, la ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles, Mme Lydie Beassemda a remercié tous les participants venus de 40 pays. 

Mettant un terme à la première édition du SAFAGRI, Le Président du Burkina Faso, président en exercice du CILSS, Roch-Marc Christian Kaboré a exprimé toute sa reconnaissance à son homologue tchadien pour son leadership dans l’organisation réussie des réunions et instances statutaires 2019, du CILSS et du SAFAGRI.  

Roch-Marc Christian Kaboré s’est réjoui des résultats auxquels sont parvenus les participants. « C’est un signe évident que l’Afrique peut nourrir l’Afrique », a-t-il déclaré. « Ensemble faisons du SAFAGRI, le grand rendez-vous de l’Agriculture africaine », ajoute-t-il. 

« Rendez-vous est pris en 2020 à N’Djaména pour la 2ème édition du SAFAGRI », a annoncé le Président en exercice du CILSS. Une annonce accueillie par des salves d’applaudissements. 

Après la cérémonie de clôture, les chefs d’Etat tchadien et burkinabé ainsi que la Première Dame du Tchad ont visité les stands des producteurs.

TchadConvergence avec Alwidainfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.