Après 47 ans de rupture, le Tchad annonce la reprise des relations diplomatiques avec Israël

Protocole d’Accord sur le rétablissement des relations diplomatiques entre le Tchad et l’Etat d’Israël

La République du Tchad et l’Etat d’Israël, dénommés les Parties ci-après,

Guidés par la volonté mutuelle de deux Parties de renouer et de renforcer les relations d’amitié et de coopération dans les domaines, diplomatique, politique, économique, social, scientifique, technique, culturel, humanitaire et autres ;

Rappelant leur attachement aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations unies, en particulier les principes du règlement pacifique des différends internationaux, de l’égalité souveraine des Etats et du respect de leur intégrité territoriale ;

Considérant les aspirations profondes de deux Parties à contribuer à la promotion de la paix, à la sécurité et à la stabilité internationale ;

Convaincus que le rétablissement des relations diplomatiques répond aux intérêts de deux Etats, et contribuera à promouvoir leur coopération fructueuse dans tous les domaines et à renforcer les échanges multiformes entres les deux parties ; 

Résolus à renforcer et diversifier les domaines de leur coopération dans l’intérêt de deux Parties ;

Ont décidé, conformément aux dispositions pertinentes de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques, et sans préjudice de position de principe de chaque Partie sur la question palestinienne, ce qui suit :

1-    Rétablir leurs relations diplomatiques et leur imprimer une nouvelle dynamique répondant aux aspirations et aux intérêts de deux Parties ;

2-    Procéder à un échange d’Ambassadeurs dès que possible ;

3-    Faire déposer une copie du présent Protocole d’accord auprès du Secrétaire Général de l’ONU.

Le Présent Protocole d’Accord qui entre en vigueur dès sa signature, est établi en deux exemplaires, en français et en anglais, les deux textes faisant également foi.

Fait à N’Djamena, le 20 janvier 2019

Pour la République du Tchad                                                     

SEM CHERIF MAHAMAT ZENE                        
Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine, 
de la coopération internationale et de la diaspora 

Pour l’Etat d’Israël 

SEM Benyamin NETANYAHU, Premier ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.