dimanche, septembre 27Covid-19 (Tchad): 1171 cas, 1003 guéris, 82 décès.
Shadow

Étiquette : Mahamat Mahdi Ali

Tchad: « seule la force fera partir Déby » (Interview à Jeune Afrique du chef rebelle Mahamat Mahdi Ali)

Tchad: « seule la force fera partir Déby » (Interview à Jeune Afrique du chef rebelle Mahamat Mahdi Ali)

Politique et Société
Voilà neuf mois que Mahamat Mahdi Ali a annoncé la création d’une nouvelle rébellion, le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact). Issue d’une scission au sein de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) de Mahamat Nouri, elle est considérée comme le plus actif des groupes armés tchadiens. Depuis la Libye, où il affirme se trouver, ce Gorane de 47 ans dénonce l’attaque des troupes du général Haftar contre une de ses bases et assure être neutre dans le conflit libyen, bien qu’il soit considéré par nombre d’observateurs comme proche du camp de Misrata, en guerre contre Haftar. Alors que le climat social est tendu à N’Djamena, il soutient que son objectif reste de faire tomber Idriss Déby Itno et de mettre fin à « un régime anarchique ». Une men...
Tchad: le mouvement rebelle FACT affirme avoir été bombardé par les forces du maréchal libyen Khalifa Haftar

Tchad: le mouvement rebelle FACT affirme avoir été bombardé par les forces du maréchal libyen Khalifa Haftar

Politique et Société
(N'Djaména, 13 décembre 2016) - Un groupe rebelle tchadien opposé au président Idriss Déby Itno a affirmé lundi à l'AFP que sa base arrière aux confins du Tchad et de la Libye avait été attaquée par les forces aériennes du maréchal libyen Khalifa Haftar. "Le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT) informe l'opinion nationale et internationale que le samedi 10 décembre 2016, à 14h20 précises, sa base arrière dans le Djebel Saoudah a été l'objet d'une agression abjecte et gratuite de la part des forces aériennes de Khalifa Haftar", indique le communiqué du FACT reçu par l'AFP. L'attaque a fait un mort et deux blessés, a précisé à l'AFP par téléphone Mahamat Mahdi Ali, président du FACT. Une source sécuritaire tchadienne dans la capitale N'Djamena a confirmé qu'un ...