mardi 03 août 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Abakar Tollimi

Mahamat Nouri est mis en examen à Paris, tandis qu’Abakar Tollimi est placé sous le statut de témoin assisté

Mahamat Nouri est mis en examen à Paris, tandis qu’Abakar Tollimi est placé sous le statut de témoin assisté

A la Une, Gouvernance
En France, le général tchadien Mahamat Nouri a été inculpé vendredi soir pour crimes contre l’humanité, avant d’être placé en détention provisoire. Il avait été interpellé lundi 17 juin dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris en mai 2017. L’opposant tchadien est soupçonné d’avoir diligenté des opérations de recrutements forcés de combattants dont des mineurs au Tchad et au Darfour entre 2005 et 2010. À l’issue de 96 heures de garde à vue, Mahamat Nouri a été présenté vendredi 21 juin aux juges d’instruction qui ont donc décidé de l’inculper. Les chefs d’accusation sont lourds : crimes contre l’humanité et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime contre l'humanité. Le général Nouri est soupçonné...
Déclaration du CNRD relative à l’arrestation en France de trois opposants tchadiens

Déclaration du CNRD relative à l’arrestation en France de trois opposants tchadiens

A la Une, Dialogue et Réconciliation
Le parti Conseil National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD), réuni en session extraordinaire, informe l’opinion publique nationale et internationale que ce lundi 17 juin 2019, le président Abakar Tollimi, ainsi que le Général Mahamat Nouri Allatchi et et Abderamane Abdelkerim Abdoulaye ont été arrêtés et placés en garde à vue à Paris. Selon les médias, ils sont soupçonnés de crimes contre l'humanité commis au Tchad et au Soudan entre 2005 et 2010. Le Conseil National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD) est extrêmement préoccupé et indigné par ces interpellations injustifiées d’opposants tchadiens, une première en France dont les forces sont intervenues militairement plus d’une fois au secours du régime tchadien. Le CNRD condamne fermement cette manœuvre politiqu...
Arrestations en France de trois opposants tchadiens, dont le Général Mahamat Nouri et Dr Abakar Tollimi

Arrestations en France de trois opposants tchadiens, dont le Général Mahamat Nouri et Dr Abakar Tollimi

A la Une, Gouvernance
Trois anciens rebelles tchadiens ont été arrêtés dans le Val-de-Marne, en Mayenne et en Indre-et-Loire puis placés en garde à vue par les enquêteurs de l'office central de lutte contre les crimes contre l'humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH), a indiqué le parquet de Paris. Le général Mahamat Nouri et Dr Abakar Tollimi, deux leaders politiques opposés au régime d'Idriss Déby, figurent parmi ces personnes, selon les familles. La troisième personne serait un des frères de Mahamat Nour Abdelkérim, leader du FUC. L’opération a notamment visé le général Mahamat Nouri, arrêté lundi matin à son domicile dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris le 10 mai 2017 pour des chefs de « crimes contre l’humanité », « compli...

Dr Abakar Tollimi serait désigné chef d’un mouvement rebelle tchadien basé dans le sud de la Libye: encore une fake news ?

Gouvernance
Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook) depuis quelques jours annonce le lancement dans le sud de la Libye d'un nouveau mouvement rebelle dénommé "Front de la Nation pour la Justice et la Démocratie au Tchad" (FNJDT). Selon le communiqué publié dans cette même vidéo, ce mouvement serait présidé par Dr Abakar Tollimi, un ancien chef rebelle qui est actuellement réfugié politique en France. Brahim Sougoudi Issa serait le premier vice-président et Michaël Acyl Ahmat Akhabach serait le deuxième vice-président de ce mouvement. Une grande partie des éléments du Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR) et d'autres groupes rebelles issus de l'ancienne rébellion de l'est ont rejoint ce nouveau mouvement, selon des sources encore non confi...
Crise politique au Tchad : Idriss Déby acceptera-t-il un dialogue vraiment ouvert ?

Crise politique au Tchad : Idriss Déby acceptera-t-il un dialogue vraiment ouvert ?

Gouvernance
Opposant tchadien basé en France, Abakar Tollimi appelle à un dialogue franc entre les acteurs politiques afin de faire retomber la tension politique dans son pays. Reste à savoir si le pouvoir l‘écoutera. Le Tchad presque sur les braises. Tant les décisions du régime d’Idriss Déby Itno ne sont pas de nature à faire baisser la tension. Dix partis politiques de l’opposition ont été suspendus au début de ce mois pour deux ans. Leur faute ? Protester contre les mesures d’austérité prises le gouvernement dans le dessein sans doute de faire face à la crise économique qui frappe le pays du fait de la chute des cours du pétrole, principale source de revenus du Tchad. En outre, d’après des sources proches, une quarantaine de personnes auraient été depuis le début de ces manifestations contre l’a...