Accueil > À la Une > Tchad: décès à N’Djaména de l’ancien député Ali Gabriel Golhor, Porte-parole de la CDPC
1 177 vues

Tchad: décès à N’Djaména de l’ancien député Ali Gabriel Golhor, Porte-parole de la CDPC

L’ancien député Gabriel Ali Golhor, président de la Convention des Démocrates Fédéralistes (CDF) et Porte-parole de la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC) est décédé ce jeudi 9 août dans l’après-midi à la clinique La Providence de N’Djamena.

Il était président du parti Convention des Démocrates Fédéraliste (CDF) et porte-parole de la Coordination des Partis politiques pour la Défense de la Constitution (CPDC). Il a été élu député aux élections législatives de 2002 et a présidé la Coordination du Cadre National de Dialogue Politique (CNDP) en 2015.

Sur la présidence « intégrale » d’Idriss Déby, Ali Golhor avait déclaré: « Depuis un certain temps, Idriss Déby se conduit en véritable monarque. Il n’y a plus de contrepouvoir. Il a monopolisé tous le pouvoir. La dictature s’installe nécessairement. Pendant ce temps, le pays se meurt ».

TchadConvergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.