jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Sebha

La rivalité entre Haftar et Sarraj risque d’embraser le sud de la Libye

La rivalité entre Haftar et Sarraj risque d’embraser le sud de la Libye

Vu du Tchad
A Sebha, les combattants des communautés Toubous et Ouled Slimane s'affrontent depuis plusieurs semaines. L'arrivée de renforts venus du Nord fait craindre une escalade des combats. Le Sud libyen au bord de l'embrasement. A Sebha, les plaies ouvertes après la révolution de 2011 n’ont jamais cicatrisées. Depuis un mois, dans la plus grande ville du Sud libyen, les affrontements meurtriers ont repris entre les miliciens Toubous (ethnie nomade à cheval entre le Tchad, la Libye et le Niger) et ceux de la tribu arabe des Ouled Slimane. Il y a sept ans, des membres des deux communautés avaient pris les armes pour aider au renversement du régime de Mouammar Kadhafi. Mais elles se retrouvent aujourd’hui soutenues par des camps rivaux : alors que les Ouled Slimane se sont rapprochés du gouvernemen...
Libye: trois personnes tués et vingt autres blessés dans des violents affrontements à Sebha entre les Toubous et les Awlad Suleiman

Libye: trois personnes tués et vingt autres blessés dans des violents affrontements à Sebha entre les Toubous et les Awlad Suleiman

Vu du Tchad
Trois personnes ont été tuées et 20 autres blessées ce mardi 6 mars 2018 dans des combats entre des tribus rivales dans le sud de la Libye, a indiqué une source hospitalière, portant à une dizaine le nombre de morts dans ces heurts depuis début février. Ces violences se déroulent à Sebha, une ville à plus de 600 kilomètres au sud de Tripoli qui est régulièrement le théâtre de heurts meurtriers entre des tribus rivales. Des combats ont fait ce mardi matin "trois morts et 20 blessés", a indiqué le bureau de l'information du Centre médical de Sebha (CMS) sur sa page Facebook. Le 1er mars, la mission de l'ONU en Libye (Manul) avait fait état d'un bilan de six morts et d'une dizaines de blessés dans ces combats qui avaient éclaté début février. La tribu arabe d'Awlad Suleiman et celle des Tou...

Libye: deux tchadiens égorgés par des inconnus à Sebha

Gouvernance
Les corps sans vie de deux tchadiens ont été retrouvés ce vendredi 17 novembre, non loin d'un hôtel à Sebha dans le sud de Libye, d'après des sources concordantes recueillies sur place par Alwihda Info. Ces deux victimes présentées comme originaire de la région du Kanem géographique, ont probablement été égorgées par des individus non identifiés qui ont fini par disparaître dans la nature sans laisser de traces, d'après la même source.
La France condamne l’escalade de la violence dans le Sud de la Libye

La France condamne l’escalade de la violence dans le Sud de la Libye

Gouvernance
La France condamne l’escalade de la violence dans le Sud de la Libye, en particulier autour de Sebha, selon un communiqué du Quai d'Orsay. Les responsables, qui mettent en péril le processus politique et la réconciliation nationale, devront en porter la responsabilité. Les affrontements armés inter-libyens ne profitent qu’aux terroristes. La France appelle toutes les parties à cesser les combats et à choisir la voie du dialogue. La France réitère son soutien au Premier ministre Sarraj et aux efforts visant à un compromis entre toutes les parties libyennes à travers un dialogue politique inclusif sous l’égide des Nations unies. Source: diplomatie.gouv.fr
Libye: les tribus Toubou et Awlad Suleiman signent à Rome un accord visant à rétablir la paix à Sebha dans le Fezzan

Libye: les tribus Toubou et Awlad Suleiman signent à Rome un accord visant à rétablir la paix à Sebha dans le Fezzan

Gouvernance
Deux tribus du sud de la Libye, les Toubous et les Awlad Suleiman ont signé vendredi à Rome un accord de paix, qui prévoit un contrôle des 5.000 kilomètres de frontières du Sud, où agissent notamment des passeurs de migrants, a confirmé dimanche le ministère italien de l’Intérieur. Le ministère, qui hébergeait cette rencontre, a confirmé à l’AFP des informations parues dimanche dans plusieurs journaux italiens, évoquant un accord en douze points conclu à l’issue d’un marathon secret de négociation de 72 heures à Rome. «Une garde frontalière libyenne sera opérationnelle pour surveiller les frontières du sud de la Libye sur 5.000 kilomètres», a précisé le ministre italien de l’Intérieur Marco Minniti au journal La Stampa. «Sécuriser la frontière au sud de la Libye signifie sécuriser la...